L'actu du Pacifique en bref du 6 juin 2016

océan pacifique
Drogue Marshall
Le crac retrouvé sur une plage d'Enewetak était empaqueté dans des boîtes bien étanches. ©Hilary Hosia / Marianas Variety
L'essentiel de l'actualité dans la région ce lundi.

Marshall

Aux Îles Marshall, l'habitant qui a ramassé 16 paquets de cocaine sur une plage de l'atoll d'Enewetak va être mis en examen.  Il a en effet hésité trop longtemps à rapporter la drogue au commissariat, ce qui est considéré comme suspect. Il s'agirait en fait de 18 kilos de crac, la forme de la cocaïne qui se fume. Enewetak est célèbre pour avoir été le terrain d'expérimentation des bombes nucléaires américaines, et depuis au moins 30 ans, l'atoll fait aussi parler de lui parce que l'océan Pacifique lui amène régulièrement des objets issus du trafic de drogue - des paquets de cocaïne, mais aussi carrément des bateaux hors-bord naufragés. D'après le quotidien Mariannas Variety, c'est arrivé au moins 6 fois entre 2002 et 2009, à Enewetak et dans d'autres atolls. Preuve que les Îles Marshall sont situées sur la route du trafic de la drogue entre l'Amérique du Sud et la Chine. 
 

Indonésie

Les Défenseurs de la République indonésienne ont manifesté contre les indépendantistes papous. 1000 à 15 000 personnes, selon les sources, se sont regroupées à Abepura, un des districts de Jayapura, la capitale de la Papouasie, jeudi dernier. Les manifestants ont brûlé le drapeau des indépendantistes mélanésiens, l'Étoile du Matin. La grande majorité des manifestants étaient ce qu'on appelle des « transmigrants », des Indonésiens venus d'autres provinces du pays pour peupler les deux provinces mélanésiennes. Actuellement, les mélanésiens forment donc une minorité, environ 48% d'après le recensement de 2010. Les manifestants ont scandé des slogans qui appelaient le gouvernement à dissoudre le comité national de la Papouasie occidentale (KPNB), l'une des organisations indépendantistes membres du Mouvement uni de libération de la Papouasie occidentale,  fédération qui a le statut d'observateur au sein du Groupe mélanésien fer de lance. Les pro-Indonésie ont aussi exigé que la Grande-Bretagne arrête et d'extrade Benny Wenda, l'icône indépendantiste réfugiée à Londres.  
 

Papouasie Nouvelle-Guinée 

Les étudiants contestataires continuent leur course d'endurance. Ils ont pris le temps de la réflexion ce week-end, après l'offre formulée par la direction de l'université UPNG, à Port-Moresby. Le doyen proposait de rouvrir les classes de médecine et sciences de la santé ce lundi, et un autre campus, celui de Waigani, mardi prochain. Mais finalement les meneurs de la protestation étudiante ont décidé dimanche soir de poursuivre leur action. Les étudiants ont déjà boycotté 4 semaines de cours, dans l'espoir que leur contestation pousse à la démission Peter O'Neill,  le Premier ministre qui est accusé de détournement de fonds publics. En vain.