L’Australie rouvre ses frontières, une bonne nouvelle pour certaines agences de voyages en Nouvelle-Calédonie

océan pacifique
avion Aircalin
©Nathalie Rougeau
L’Australie rouvre ses frontières aux voyageurs doublement vaccinés, à compter du 21 février. Si les différents états doivent encore communiquer sur les mesures sanitaires qui s’appliqueront dans leur zone, ce retour est une lueur d’espoir pour beaucoup.

"Si vous êtes doublement vaccinés, nous avons hâte de vous accueillir". C’est en ces termes que le premier ministre australien, Scott Morrison a annoncé hier la réouverture des frontières en Australie.

Double vaccination obligatoire

"C’est très important de comprendre cette règle si vous voulez venir en Australie. Votre visa, c’est une chose, mais votre entrée en Australie est aussi conditionnée par votre statut vaccinal. Je pense que les événements médiatiques du début d’année ont envoyé un message très clair, à travers le monde, sur les conditions d’entrée", poursuit le premier ministre Australien.

La double vaccination est donc obligatoire pour tous les visiteurs et comme le premier ministre l’a rappelé, l’affaire Djokovic en aura fait la plus grande publicité.

L’Australie rouvre donc ses frontières, mais la question reste entière pour certains états, qui pourront en revanche décider de rester fermer. Comme l’Australie occidentale et sa capitale Perth, qui a décidé de prendre une toute autre approche que le reste du pays, dans sa gestion de crise.

Bonne nouvelle pour les agences de voyage locales

Si Aircalin et les agences de voyages sont dans l’attente de précisions concernant les mesures sanitaires dans chacun des états, l’ouverture des frontières est une lueur d’espoir pour beaucoup.

"Qantas a confirmé qu’il maintenait l’ouverture des vols le 27 mars, comme prévu. S’il pouvait le faire avant, il le fera avant. Pour nous, ça nous permettra de faire un meilleur chiffre et d’étendre nos horaires d’ouverture. Pour le moment, on n’est ouverts que trois heures par jour", déclare Boris Valin, conseiller dans une agence de voyage de Nouméa.

Il reste en revanche de nombreuses zones d’ombres et les voyageurs, eux aussi, semblent attendre des précisions pour commencer à réserver leurs billets. "Du côté d’Aircalin, on n’a pas beaucoup d’informations. Il y a pour l’heure deux vols par semaines sur Sydney, est-ce que les gens auront le droit d’embarquer à partir du 21 février? Pour le moment, on ne le sait pas", poursuit le conseiller.

"Les gens sont encore dans l’expectative, car il y a encore une septaine au retour. On est optimistes, mais on reste prudents".

Boris Valin, conseiller dans une agence de voyage de Nouméa