L'ensemble de la Nouvelle-Calédonie en pré-alerte cyclonique ce lundi à 18 heures

cyclones
Image approche dépression 10 F
Météo-France NC consacrait ce lundi après-midi une conférence de presse au phénomène. ©Titouan Moal / NC la 1ère
Pour cause de dépression tropicale en approche, la Nouvelle-Calédonie est passée dans son ensemble en pré-alerte cyclonique, ce lundi à 18 heures. Le phénomène devrait se déplacer lentement et générer un épisode durable de fortes pluies. On craint d'importantes inondations.

La pré-alerte cyclonique a été déclenchée sur l’ensemble de la Calédonie ce lundi, dès 18 heures. C'est à cause d'une dépression tropicale faible nommée 10F, en tout cas pour l'instant. Ce lundi 4 avril, à 17 heures, elle était située au Nord du pays et se déplaçait vers le Sud-Ouest à vingt km/h, affichant en son centre une pression de 1000 hectopascals. 

Le phénomène doit, selon le bulletin Météo-France NC de 19h10, se diriger vers l'Ouest Sud-Ouest, puis incurver sa trajectoire pour se rapprocher à 300 km dans le Nord-Ouest de Belep. En conséquence, pour cette nuit et demain, les conditions devraient se dégrader sur le Nord :

  • le vent risque de se renforce sur l'Extrême-Nord et Belep, avec des rafales jusqu'à 85 km/h.
  • les pluies devraient faire de même sur le Nord et la côte Est. Les cumuls les plus importants sont attendus sur le Nord-Est avec 100 à 150 mm en 24 heures.

Vue satellite de la dépression 10F lundi, à 17 heures.
Vue satellite de la dépression 10F lundi, à 17 heures. ©Météo-France NC

Le sens de la pré-alerte

Le passage en pré-alerte, ça veut dire une mise en garde, comme expliqué ci-dessous :

Consignes de sécurité en phase de pré-alerte cyclonique, en Nouvelle-Calédonie.
Les consignes de sécurité en phase de pré-alerte cyclonique. ©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Autres conseils :

  • faire le plein des véhicules,
  • constituer une trousse de premiers secours,
  • renforcer les infrastructures des bâtiments en veillant à enlever tout objet pouvant devenir un projectile, 

  • contrôler les systèmes d'évacuation d'eau pluviale (chéneaux, gouttières...).
  • 
élaguer les arbres à proximité des habitations.

Les avis de vigilance sont suspendus pendant la durée du phénomène.

Le trajet de la dépression 10F tel que prévu ce lundi à 19h01.
Le trajet de la dépression tel que prévu ce lundi à 19h01. ©Météo-France NC

Attendue mardi soir à 150 km de Belep

En fin d'après-midi, Météo-France NC consacrait une conférence de presse au phénomène. "La dépression tropicale faible, [qui se situait à 11 heures] à 350 km dans le Nord de Belep, est prévue de se rapprocher de l’Extrême-Nord du territoire dans les vingt-quatre prochaines heures. Elle devrait se rapprocher [à] environ 150 km de Belep [mardi] en fin de journée", a expliqué la cheffe prévisionniste Christine Esposito, au micro de Titouan Moal. "Ce qui va dégrader les conditions météorologiques, essentiellement sur l’Extrême-Nord, pour les vingt-quatre prochaines heures. Avec un renforcement du vent, des rafales jusqu'à 85 km/h et un renforcement des pluies, principalement sur le Nord-Est et l’Extrême-Nord, mais aussi demain après-midi sur la côte Est et le Nord-Ouest."

Un extrait capté par Kaio Tui :

©nouvellecaledonie

De gros cumuls redoutés

Pour les jours suivants, il faut attendre que les prévisions s’affinent. A 72 heures près, l’erreur moyenne de trajectoire est évaluée à 190 km… Et la météo le souligne, il y a une grande incertitude sur la distance à laquelle la dépression concernera la côte Ouest évoluera. Reste une forte crainte : "Le phénomène devrait se déplacer lentement, et donc entraîner un long épisode de fortes pluies, sans doute de mardi à jeudi", prévient la chefferie prévisionniste. "On attend malheureusement de gros cumuls, jusqu’à 350 à 500 millimètres." Pour rappel, la très pluvieuse dépression Lucas a généré en février 2021 300 à 400 mm sur le Sud, avec à la clé d’impressionnantes inondations.