L'escargot géant : la peste Achatina

environnement
Acatina 1
©Coralie Cochin / NC la 1ère

L’Achatina Fulica, un escargot géant originaire d’Afrique est une peste agricole. Introduit en 1972 en Nouvelle-Calédonie pour servir d’aliment, il a envahi notre île. Les fortes pluies le font sortir, l’occasion d’en savoir un peu plus.

L’envahisseur est partout : dans nos jardins, nos forêts, certains de nos îlots. L’escargot géant africain que l’on connaît ici est devenu une « sale bête » selon Fabrice Brescia, chercheur en écologie à l’Institut agronomique calédonien (IAC).

Il consomme toutes les jeunes pousses, dès que l’on plante quelque chose, mais il a aussi des impacts en milieu naturel. Il entre en compétition avec les escargots natifs de Calédonie, en particulier les bulimes, notamment ceux de l’île des Pins. 

Il a été introduit pour le consommer puisqu'il est comestible mais il souffre d’une mauvaise image. Comme toute espèce envahissante, l’Achatina Fulica a eu une phase de pullulation, et surtout, il présenterait des risques sanitaires.

- Fabrice Brescia, chercheur à l'IAC.

 

Attention : danger

Il transmet des vers parasitaires microscopiques qui causent des méningites. Un phénomène classique chez tous les mollusques. Les limaces aussi sont concernées, c’est pour cette raison que l’on recommande d’éviter de les toucher ou de bien se laver les mains.

Alors, si l’envie persiste de les manger, il faut vraiment bien les faire cuire. Il peut aussi servir à l’alimentation animale, pour les élevages de cochons ou de poules par exemple. Et comme les coquilles sont riches en calcium, les animaux peuvent aussi profiter de cet apport très utile.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live