nouvelle calédonie
info locale

L'invité politique du dimanche 31 juillet

l'invité de la rédaction
Paul Néaoutyine, invité du journal télévisé de NC1ère
©NC1ère
L'invité politique du journal télévisé du dimanche 31 juillet:
Paul Néaoutyine, président de la Province Nord et leader du Palika,  répond aux questions de Nathalie Daly.
Après avoir rapidement évoqué la situation du Palika, dont il est porte-parole, Paul Néaoutyine, notre invité du dimanche, s'est exprimé sur les grands sujets qui concernent la Province Nord.

La réduction de la production de l'usine du Nord

Interrogé sur l'arrêt récent des quarts de nuit sur mine et la baisse de l'activité de l'usine, Paul Néaoutyine a souhaité préciser quelques points: "L'activité de KNS est adossée à l'exploitation de lignes de production. Depuis le mois de janvier l'usine ne fonctionne qu'avec une seule ligne, le deuxième four étant en reconstruction... A ce problème technique vient s'ajouter la situation économique, mais on reste confiant."

 

Les négociations STCPI-SLN

A propos du choix des Provinces Nord et Îles de voter contre la proposition de l'Etat concernant le prêt pour renflouer la SLN, Paul Néaoutyine redéfini les responsabilités de chacun. " Contrairement à ce qui a été dit, Mr André Dang ne s'est jamais opposé à ce qui a été proposé. D'ailleurs l'assemblée générale du 16 juin a validé cette proposition. Mais la Province Nord que je préside joue son rôle politique... Nous avons donné un point vue par rapport à une question posée par notre opérateur qui s'appelle la Sofinor et nous avons refusé que le prêt soit porté par la STCPI en prêt-relais à la SLN. Nous avons toujours dit: pourquoi ne pas prêter directement à la SLN ?... C'est finalement ce qui est en train de se faire."

Le shéma d'aménagement de la Province Nord

Est-il toujours d'actualité ? Pour le Président de la Province, c'est: "Oui, jusqu'à preuve du contraire ! Nous avons même demandé qu'il soit pris en compte dans le schéma d'aménagement de la NC..."
Les projets structurants ? " Il y a quelques jours, on a inauguré le collège de Koné."
L'hôpital ? "Les gros oeuvres sont terminés. Il reste les finitions et il va ouvrir dans un an."  
"Nous avons encore un autre grand projet: le barrage sur la Pouembout. Il permettrait de régénérer les nappes phréatiques et aussi d'être une solution pour l'approvisionnement en eau potable..."
Qu'en est-il du projet de centre pénitenciaire dans le Nord ? " La province Nord a reçu dernièrement une  mission qui a permis de faire le point avec le ministère. On a mis à disposition un foncier qui permettrait d'accueillir cet établissement de proximité. Il est dédié aux personnes condamnées à des peines légères ou à ceux qui ont fini leur temps d'incarcération et qu'il faut réinserer."






Publicité