L’UC interpelle l’Etat sur « sa responsabilité de colonisateur »

référendum nouvelle-calédonie 2020
Daniel Goa
Daniel Goa a rappelé à l'Etat ses engagements. ©Nathan Poaouteta
A l’occasion de son comité directeur samedi, à Canala, l’Union Calédonienne a évoqué la visite officielle de Sebastien Lecornu et réaffirmé ses positions face à l’Etat, à qui il reproche une perte de neutralité.
C’est à Canala, en pays Xaracuu, que l'Union Calédonienne a tenu son dernier comité directeur de l’année. L’occasion de réunir les comités locaux de tout le territoire pour débriefer et analyser la campagne référendaire mais aussi les résultats de cette deuxième consultation.
De fait, l’UC a déjà ciblé les abstentionnistes et les sujets de société à travailler, tels que les allocations familiales, l’aide médicale ou la retraite… « Des sujets qui ont été utilisés par les porteurs du Non pour faire peur », commente Pierre-Chanel Tutugoro, le secrétaire général de l’UC. 
Union Calédonienne
©Nathan Poaouteta

Rencontre ministérielle lundi 

L’union Calédonienne est bien décidée à convaincre les derniers indécis. Elle s’offusque néanmoins de la position de l’Etat lors de la campagne référendaire. Dans une lettre ouverte en date du 14 octobre, Daniel Goa, son président, avait précisé qu’il demanderait des comptes. Aujourd’hui, il ne changera pas de position, notamment devant le ministre des Outre-Mer. « Nous allons ramener (l’Etat) à sa responsabilité de colonisateur. Aujourd’hui, il ne peut pas se cacher sous l’étiquette d’arbitre. Il doit jouer pleinement son rôle, envers les Kanak d’abord, puis le peuple calédonien et aussi envers la communauté internationale, puisque c’est lui le colonisateur. »

L’Onu regarde comment la France va accompagner la décolonisation. 

Daniel Goa, président de l'Union Calédonienne


La décolonisation, il en sera question dans les semaines à venir, que ce soit avec la visite du ministre des Outre-Mer ou les différents congrès indépendantistes. Pour sa part, Daniel Goa s’entretiendra avec Sébastien Lecornu à Hienghène, lundi après-midi
Les Outre-mer en continu
Accéder au live