La compagnie Moebius investit le Rex

danse
répétition moebius spectacle terre de ciel
©David Sigal

L'une est une création, l'autre une reprise. Le tout forme un spectacle tout en émotion et en rythme, baptisé Terre de ciel, et porté par six danseurs. Un spectacle à voir à partir de jeudi et jusqu’à samedi au Rex, à Nouméa.

Des racines (The Roots), un dialogue entre féminin et masculin (Ile et Ailes), qui s’accordent pour former Terre de ciel, le nouveau spectacle de la compagnie Moebius, dont la première représentation démarre ce jeudi.

Création portée par le danseur et chorégraphe Biiboune, Ile et Ailes, est avant tout une histoire de corps, le corps d’un homme, d’une femme, mais surtout le corps en mouvement. 


Autre chorégraphie, autre exercice : Awaii s’est attelé à l’adaptation de Roots, créée en 2018 par Kader Attou, une pièce qui part des racines pour aller vers la mémoire des corps. La danse se tisse alors autour de fragments d’images, de souvenirs personnels quoi résonnent avec l’histoire de chacun. 

 D’une durée totale d’une heure, Terre de ciel est à voir à partir de ce jeudi 22 avril. Nadine Goapana et David Sigal ont assisté aux répétitions : 


Terre de ciel, au Rex de Nouméa à 19 heures, les 22, 232 et 24 avril (2000 francs en plein tarif)
Ce spectacle de danse est à découvrir au REX dès ce jeudi, 19h jusqu’à samedi.
Une représentation aura également lieu sous Le Chapitô à Voh, le 6 mai prochain.