La Nouvelle-Calédonie en préalerte cyclonique

cyclones
Prévision de situation de la dépression tropicale 93P le 12 décembre 2021 à 5 heures du matin.
Prévision de situation de la dépression tropicale 93P le 12 décembre à 5 heures du matin. ©Windy.com
A 5 heures ce dimanche 12 décembre, deux heures avant l’ouverture des bureaux pour le vote référendaire, déclenchement de la préalerte cyclonique sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Qu’est-ce que ça veut dire ? Petit rappel.

A 5 heures, ce matin, toute la Calédonie est passée en préalerte cyclonique sur décision du gouvernement, compétent en la matière. C’est le premier niveau d’alerte à l’approche d’un phénomène cyclonique.

Scénario météo

Celui-ci était ce matin une dépression tropicale faible encore désignée par le sigle 93P. Selon le bulletin spécial de 5h12, elle se trouvait samedi à 17 heures au sud des îles Salomon, et commençait "à incurver sa trajectoire vers le Sud-Est". Distance à 4 heures ce dimanche : 1 100 km au nord-ouest de Bélep. D’après Météo-France NC, le scénario le plus probable est un passage de 93P en tant que dépression tropicale forte à proximité immédiate de la Nouvelle-Calédonie "entre la nuit de lundi à mardi, et mardi soir".

Vent et pluies

Conséquences attendues ? "Des vents soufflant en rafales de l'ordre de 130 km/h, près du centre de la dépression, dans la journée de mardi." Avec "de fortes pluies [qui] se généralisent à l'ensemble du pays dés la journée de lundi et persistent jusqu'en fin de journée de mardi. Elles pourront être particulièrement intenses sur le Nord, la côte Est et le relief."

Les consignes

A ce stade de la préalerte, les consignes à la population sont les suivantes :  

  • suivre l’évolution du phénomène et écouter les consignes spécifiques à la situation, diffusées par les médias.
  • Faire le plein de carburant des véhicules (on rappelle que remplir des jerricans est interdit ce week-end).
  • Constituer une trousse de premiers secours.
  • Renforcer les infrastructures des bâtiments (hauban, toiture…) en veillant à enlever tout objet qui peut devenir un projectile.
  • Contrôler les systèmes d'évacuation d'eau pluviale, comme les gouttières…).
  • Élaguer les arbres proches des habitations.
  • Faire un stock d’eau minérale, de denrées alimentaires, bougies, et autres piles, voire d’une radio.
  • Amarrer les embarcations dans les règles de l’art, le cas échéant en respectant les consignes propres à chaque capitainerie

Le scrutin comme prévu

Pas de consigne sur les déplacements, les environ 185 000 électeurs inscrits sur la liste spéciale référendaire peuvent se rendre à leur bureau de vote. Le haut-commissariat rappelle en effet que "le déclenchement de cette préalerte n’emporte pas de conséquence sur la circulation ni l’organisation du scrutin". Quant à la progression de la dépression, elle est à suivre sur ce site, celui de la météo et celui de la sécurité civile.