La résistance aux antibiotiques, au cœur des préoccupations de chercheurs en Nouvelle-Calédonie

chronique santé
Image d'illustration d'antibiotiques
L’usage abusif et trop souvent incorrect des antibiotiques entraîne une résistance bactérienne. ©Bicanski sur Pixnio / Creative commons
Une équipe de chercheurs planche, depuis une dizaine d'années sur la résistance aux antibiotiques, en Nouvelle-Calédonie. L'antibiorésistance se caractérise par l’inefficacité d'un traitement antibiotique sur une infection bactérienne.

Les experts internationaux estiment qu’en 2050 la résistance aux antibiotiques sera la première cause de mortalité. L’usage abusif et trop souvent incorrect de ces médicaments qui servent à lutter contre les infections dues à des bactéries entraîne une antibiorésistance.

En Nouvelle-Calédonie, la lutte contre la résistance aux antibiotiques est engagée, depuis plus d’une dizaine d’années, et elle passe par l’adoption par les professionnels de santé de bonnes pratiques. "Toutes les infections ne sont pas bactériennes. La plupart des infections simples, comme les angines, sont virales et ne nécessitent pas d'antibiotiques. Quand il faut vraiment en utiliser, l'idée c'est d'utiliser le bon antibiotique, c’est-à-dire le plus ciblé. Il va agir contre la bactérie en question, plutôt que d'utiliser des antibiotiques à spectre large, qui vont dérégler notre flore", explique Julien Colot, bactériologiste et chercheur dédié à la résistance aux antibiotiques à l’institut Pasteur.

Bien choisir le bon antibiotique, le bon dosage et la bonne durée, c'est comme cela que nous allons limiter l'apparition de résistances

Julien Colot, chercheur à l'institut Pasteur

Un guide des anti-infectieux rédigé localement

Pour aider le praticien dans sa prescription un guide des anti-infectieux de Nouvelle-Calédonie est élaboré par les équipes du CHT, du CHN, de l’institut Pasteur et de la direction de l'Agence sanitaire et sociale. Il est mis à jour tous les 3 à 4 ans. Sa dernière monture remonte à 2020.

"Il est adapté à l'épidémiologie calédonienne. Ce guide, il faut vraiment l'utiliser, en Nouvelle-Calédonie. Il peut marcher, de temps en temps, en Métropole, mais pas tout le temps. Il est distribué à tous les médecins. C'est vraiment une aide importante pour lutter contre la résistance aux antibiotiques", confirme Julien Colot.

En 2015, une résistance bactérienne a été signalée avec l’utilisation de Fucidine, une pommade employée dans le traitement de l’impétigo chez l’enfant. Grâce à des études menées à Nouméa, un clone calédonien a été identifié et la Fucidine a été interdite, en Nouvelle-Calédonie.