Le budget primitif 2021 de la province Sud en baisse de 8% comparé à 2020

budget
Le budget primitif 2021 de la province Sud en baisse
©Clarisse Watue/ NC la 1ère

Un budget adopté ce matin à l'assemblée de la province Sud par les élus d’Avenir en confiance et de Générations NC tandis que Calédonie ensemble et l'Eveil Océanien ont voté contre. Une séance qui a aussi été marquée par l’absence des élus indépendantistes du FLNKS.

Le budget primitif de la province Sud s’élève à 49,5 milliards de francs CFP. 

Un budget ajusté, fixé sur des priorités

La province Sud voit une baisse significative de son budget primitif de 8% par rapport à 2020. La conséquence notamment de la baisse des recettes fiscales. La collectivité a procédé à des économies et a défini ses priorités.

C’est un budget qui a su s’adapter et qui peut continuer à mettre en oeuvre des priorités. Des priorités tournées vers l’investissement. Plus de 10 milliards de crédit d’investissement et aussi des dépenses de fonctionnement qui sont ajustées mais qui permettent de continuer à travailler sur des priorités. Notamment, la sécurité, la jeunesse, le cadre de vie, le traitement de déchets, autant de priorité que la province peut continuer à mettre en avant avec ce budget. - Nicolas Pannier, Secrétaire général de la province Sud.

 

Interview de Nicolas Pannier au micro de Clarisse Watue

 

Une restructuration budgétaire qui ne fait pas l'unanimité

Si les élus d'Avenir en confiance et de Générations NC ont voté en faveur de ce budget, l’Eveil océanien et Calédonie ensemble ont voté contre.

L'Eveil océanien dénonce une méthode de travail de l'executif au coup par coup

 

Nous avons voté contre à cause de la méthode de travail employée pour arriver à ce budget. C'est un exercice très compliqué cette année, suite à la crise sanitaire que nous avons traversée et la crise économique aussi que nous connaissons ainsi que les réformes annoncées notamment lors de l'assemblée du 3 décembre dernier. Cette méthode de travail, on voit bien qu'elle se fait au coup par coup sans concertation et sans réflexion nécessaire. -Petelo Sao, de l'Eveil océanien élu à la province Sud.

 

Pour l'élu EO de la province Sud, il y a encore à faire sur la question de l'aide médicale. "Nous avons des réformes importantes à mener, notamment sur la couverture universelle pour tous les habitants de ce territoire. C'est un travail de réflexion qui demande beaucoup de temps et là, on ne prend pas le temps nécessaire, on se précipite. C'est pour éviter de tomber au fond du précipice que nous avons voté contre".

Interview de Petelo Sao au micro de Clarisse Watue

 

Un budget "insincère" pour Calédonie ensemble

Du côté du groupe Calédonie ensemble, Philippe Michel chef de groupe du parti à la province Sud qualifie ce projet de budget "insincère et irresponsable".

Le budget de la province Sud, lui, ne sera voté qu'en mars. Donc en réalité on vote aujourd'hui pour un budget de la province sans savoir quelles seront les recettes fiscales 2021 de la Nouvelle-Calédonie et donc la dotation aux provinces. Et il est irresponsable, parce qu'il est adossé sur l'idée qu'au 1er avril, on renvoie l'aide médicale, le financement de l'enseignement privé et le fonctionnement des hôpitaux à la Nouvelle-Calédonie pour la bagatelle de 6 milliards de francs CFP, alors qu'on ne sait pas comment la Calédonie pourra prendre la suite et à quel moment. - Philippe Michel, chef de groupe CE à la province Sud.

 

Interview de Philippe Michel au micro de Clarisse Watue

 

Le texte sur les violences intra-familiales aussi à l'ordre du jour

Les élus de la province ont également évoqué les tensions qui ont marqué l’actualité de ces dernières semaines avec le dossier Vale. Autre texte voté ce matin, la mise en place du dispositif « appartement relais » à destination des personnes victimes de violences intra-familiales, femmes et hommes. Cinq appartements seront à leur disposition dès le mois de janvier.