Le club Mont-Dore Shell va’a s’envole pour les championnats du monde de vitesse de va'a

va'a
Mini-jeux 2022 : va'a marathon NC 4
Les rameurs cagous au départ de leur marathon va'a en V6, à Saipan, le 24 juin. ©Alix Madec / NC la 1ère
Il est fin prêt. Le club Mont-Dore Shell va'a part pour les Mondiaux de vitesse de va'a qui se dérouleront du 7 au 16 août à Londres. Il espère bien briller dans la compétition.

Le club Mont-Dore Shell va’a quitte ce dimanche le territoire pour rejoindre les championnats du monde de vitesse de va'a à Londres, en Angleterre, qui se tiendront du 7 au 16 août. Entre 3500 à 4000 rameurs sont attendus. L’enjeu est grand pour le club qui détient plus de 11 titres mondiaux et espère s'illustrer encore dans cette compétition.

"Les championnats du monde de sprint en va’a se déroulent en deux parties. La première concerne l’élite de chaque pays. Chaque ligue y envoie ses sélections. La deuxième partie concerne le championnat du monde des meilleurs clubs de la planète", explique Mickaël Muliava, membre du club Mont-Dore Shell va’a. 

"Un équipage pour représenter la Nouvelle-Calédonie"

Sur place, le club Mont-Dore Shell va’a retrouvera d’autres Calédoniens comme Titouan Puyo, Albert Mainguet et Benjamin Legavre. "Ils sont partis à Londres dans le cadre de leur championnat V1 en individuel. En entente avec la ligue, on a décidé de monter un équipage pour représenter la Nouvelle-Calédonie en V6 élite et en V12 élite", poursuit Mickaël Muliava. 

Petits regrets pour les Calédoniens. Le club "regrette l'absence de Tahiti parce que c’est la plus grande nation du va’a. Chaque pays est à craindre. Plus particulièrement la Nouvelle-Zélande, Hawaïi et aussi les Californiens", précise-t-il.