Le Congrès des Jeunes se prononce pour une "carte vitale", et dénonce toutes formes de violences scolaires

famille
congres des jeunes
Le Congrès des jeunes s’est réuni samedi dans l’hémicycle du boulevard Vauban, sous la houlette de sa présidente Paule Lepeu. La deuxième session a rassemblé 57 jeunes élus, venus des lycées de l’ensemble du territoire.
Les 57 jeunes élus ont fait l’apprentissage du travail en commission et adopté un vœu qui sera prochainement examiné par leurs aînés et conseillers élus de la Nouvelle-Calédonie.
 
Ainsi les membres de la commission santé ont proposé, à l’instar de la métropole, la mise en place d’une Carte Vitale gratuite pour les plus démunis. Objectif : « tendre vers une couverture sociale généralisée et informatisée ». La commission avenir, a souhaité que les bourses scolaires soient versées plus rapidement. Parallèlement, elle  préconise "que les provinces Nord et Îles récompensent leurs bacheliers, comme cela se pratique en province Sud".
 
La commission contre les violences, notamment scolaires, a proposé la réalisation d’un clip vidéo dénonçant ces comportements et leur traitement par certains sur les réseaux sociaux - qui s’apparente à une forme de promotion de cette délinquance. Enfin, la commission loisirs propose « de terminer les cours une heure plus tôt chaque jour, en échange d’une heure d’étude encadrée et obligatoire, trois fois par semaine »...
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live