Le CTOS veut raviver la flamme des Jeux du Pacifique de 2011

jeux du pacifique
Le CTOS se prépare à célébrer les 10 ans des Jeux du Pacifique NC2011
Le CTOS se prépare à célébrer les 10 ans des Jeux du Pacifique NC2011 ©NCla1ère

Il y a 10 ans se déroulaient à Nouméa les Jeux du Pacifique. L’événement a rassemblé 5 000 sportifs et personnels originaires de 22 pays insulaires de l’Océanie. Le comité d'organisation de l'époque organise l'anniversaire de ces Jeux. Objectif : fédérer à nouveau les acteurs du sport.

En 2011, dans une ferveur populaire et sportive sans pareille, Diane Bui-Duyet était la dernière porteuse de la flamme des Jeux du Pacifique à Nouméa. Un souvenir intense qu’elle a ravivé ce jeudi 3 juin, une décennie plus tard.
Le comité d’organisation de l’époque, aidé des sportifs, veut remobiliser tous ceux qui s’étaient investis dans cet évènement marquant, pour lui redonner une vie :
"Ça reste un moment très très fort, beaucoup de souvenirs, beaucoup d’engouement qu’il y avait autour de ces Jeux du Pacifique…Cette ferveur de toute la population, tous âges, toutes ethnies, c’était vraiment un moment et un symbole très très forts", se souvient  Diane Bui-Duyet. 

Une grande fête sportive

L’idée est de rappeler les 5000 volontaires et 750 sportifs engagés dans la Pacifique Attitude de 2011, et les impliquer à nouveau dans une grande fête sportive.
Au programme, dès le 29 août, des foulées sur l’Anse Vata, en marge du marathon. Dès le lendemain, le lancement de programmes pédagogiques et d’animations scolaires. Le week-end du 4-5 septembre, des manifestations sportives auront lieu sur l’ensemble du territoire, parfois dans des lieux insolites. Un tournoi de boxe est notamment prévu sur Maré. Pour finir, une célébration sera organisée à l’Arène du Sud, le 11 septembre, pour marquer les dix ans. 
" Début juillet, on va ouvrir une plateforme d’inscription pour la journée anniversaire du 10 septembre et pour les foulées Pacifique Attitude du 29 août, qui va nous permettre d’évaluer le nombre de personnes qui viennent" explique Pascale Bastien-Thiry, présidente des Jeux du Pacifique NC 2011. "Et à chaque fois, ça va être l’occasion de communiquer sur l’évènement". 
Pascale Bastien-Thiry, au micro de William Lecren 

NC2011 itw Pascale Bastien-Thiry

Célébrations 10 ans Jeux du Pacifique NC2011
©NCla1ère


 

"Terre de Jeux"

Un anniversaire qui servira aussi de transition vers les Jeux Olympiques 2024. Dumbéa, le Mont-Dore, La Foa, le CTOS et la Province Sud, tous labellisés "Terre de Jeux", peuvent organiser des évènements en rapport aux J.O de Paris :
" On peut organiser n’importe quoi, une manifestation sportive, une manifestation de découverte, de promotion…", explique Christophe Dabin,  président du CTOS-NC. "Et surtout, ensuite, ce qui est important, c’est qu’au-delà de la simple labellisation Terre de Jeux, les institutions ont la possibilité ensuite de pouvoir participer à des projets qui sont lancés par Paris 2024, ce qui leur permet de pouvoir ensuite récupérer des financements sur des actions et des projets particuliers". 
Plusieurs infrastructures, au Mont-Dore et à Dumbéa, sont aussi identifiées comme des centres de préparation officiels pour les athlètes en préparation des J.O 2024. 
Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec