Le Japon étend ses restrictions d'entrée sur son sol

coronavirus
Japon : port du masque
Le Japon avait déjà bloqué les arrivées depuis plusieurs pays européens et de certaines parties de la Chine et de Corée du Sud. Parmi les nouveaux pays concernés figurent l'Australie, le Royaume-Uni, la Corée du Sud et un grand nombre de pays d'Asie du Sud-Est.
Le Japon s'efforce de juguler une hausse récente des cas de coronavirus. Les voyageurs en provenance des Etats-Unis, de Chine et de la plupart des pays d'Europe se verraient refuser l'accès au territoire.
Le Japon avait déjà bloqué les arrivées depuis plusieurs pays européens et de certaines parties de la Chine et de Corée du Sud.
 

La mesure en vigueur vendredi pour 73 pays

Parmi les nouveaux pays concernés figurent l'Australie, le Royaume-Uni, la Corée du Sud et un grand nombre de pays d'Asie du Sud-Est. La mesure entrera en vigueur vendredi
 

"Nous avons ajouté 49 pays et régions, dont le niveau d'avertissement aux voyageurs a été rehaussé à trois hier, à la liste de pays soumis à une interdiction d'entrée",
Shinzo Abe, Premier ministre devant le Parlement


Le ministère japonais des Affaires étrangères applique une échelle de mise en garde graduée de 1 à 4.
Shinzo Abe a précisé qu'à présent 73 pays étaient à présent soumis à une telle interdiction.
 

Autoconfinement des japonais 

Tokyo a aussi demandé à tous les voyageurs, y compris les citoyens japonais, de se placer en autoconfinement et d'éviter de prendre les transports en commun pendant deux semaines.
Ces nouvelles mesures sont annoncées alors que shinzo Abe envisage l'imposition d'un état d'urgence qui donnerait aux autorités des régions plus de pouvoirs pour imposer à la population de rester chez elle.

Le Premier ministre avait indiqué plus tôt mercredi qu'il n'était pas encore temps d'introduire une telle mesure, laquelle aurait un impact important sur l'économie du pays, en particulier dans la capitale.
Si le Japon ne connaît pas actuellement le genre de crises massives vécues par une partie de l'Europe et par les Etats-Unis, une récente hausse des cas dans la mégapole de Tokyo a éveillé des inquiétudes.
 

Des dizaines de nouveaux cas par jour

Des dizaines de nouveaux cas de la maladie y sont enregistrés quotidiennement, dont 66 mercredi selon les médias.
La gouverneure de Tokyo Yuriko Koike a appelé les Tokyoïtes à travailler depuis chez eux autant que possible et à éviter de sortir le soir et le week-end.

Ecoles fermées à Tokyo jusqu'en mai
Mercredi, les autorités ont annoncé que les écoles de la capitale, fermées depuis février, le resteraient jusqu'après "Golden Week", une série de jours fériés début mai.
Mercredi, le Japon avait enregistré 2.178 cas de nouveau coronavirus, avec 57 décès.
Ces chiffres ne comprennent pas ceux du navire de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine en février à Yokohama près de Tokyo et devenu un foyer important de la maladie.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live