Le lycée Anova à Païta met l'engagement associatif à l'honneur

association
Les élèves du lycée Anova lors de la Semaine de l'engagement.
Les élèves du lycée Anova lors de la Semaine de l'engagement. ©Dave Waheo Hnasson et Carawiane Carawiane
À l’occasion de la Semaine de l’engagement, les élèves du lycée Anova de Païta ont organisé, ce mercredi, un cross santé et des échanges avec des associations sanitaires et sociales. Ce premier rendez-vous a connu un réel succès auprès des lycéens. Tous ont investi le site de l’Arène du Sud de Paita par solidarité.

Ils n’ont pas hésité à enfiler leurs chaussures de sport pour la bonne cause : soutenir les associations de malades et de personnes âgées du Caillou. Mercredi, certains élèves du lycée Anova à Païta se sont lancés dans une course à pied, d'autres ont préféré une marche soutenue. Cette initiative, menée par des élèves de première année en BTS service prestation secteur sanitaire et social (SP3S) dans le cadre de la Semaine de l'engagement, avait pour but d'inciter les 500 camarades du Lycée Anova à s’investir auprès des associations. 

"En gros, un bon petit parcours a été préparé par les BTS d’Anova. On a fait le cross et il a été renommé parcours solidaire, raconte Mattéo Baldit en première année de BTS science technologique sanitaire et sociale (ST2S). Au début de la journée, on nous a demandé de faire un don de 100F au moins par élève pour pouvoir aider les associations comme Avec (Association d’aide volontaire aux évacués calédoniens). Ça permet d’aider les familles évasanées. On a fait des dons matériels pour l’association les Mamans roses : jouets, nounours, lingettes pour les nouveaux-nés."

La peur de l'engagement

Cette initiative fait suite à une enquête réalisée par les élèves de BTS. "On a réalisé une enquête en début d’année et on a vu que les jeunes n’étaient pas très intéressés ou avaient peur de s’engager", souligne Hina Sommé, en première année de BTS SP3S. 

Dans l’Arène, les associations avaient chacune leurs stands : ligue contre le cancer, Association d’aide volontaire aux évacués calédoniens, les Mamans roses. Pour l’équipe encadrante comme pour les associations, cette journée de rencontre est un succès. "Pour nous, c’est la relève. C’est formidable de voir qu’il n’y a pas que des adultes. Je les ai sentis vraiment engagés, heureux de nous donner tous ces super dons", se réjouit Françoise Chenais, porte-parole de l’association les Mamans roses. 

Pour clore cette Semaine de l’engagement, les élèves du lycée Anova organisent avec ceux du lycée Jean-XXIII, des échanges autour d’un thé avec les personnes âgées du Grand Nouméa. 

Écoutez le reportage de Dave Wahea-Hnasson et Carawiane Carawiane : 

©nouvellecaledonie