Le Père Colomban s’en est allé

religion
61d7f0d7cc36d_pere-colomban-jpg.jpg
Le Père Colomban, curé de la paroisse du Sacré-Coeur à Auteuil, Dumbéa, en Nouvelle-Calédonie, est décédé le 7 janvier 2022. ©Diocèse de Nouméa
Prêtre du diocèse de Nouméa et curé de la paroisse du Sacré-Coeur d’Auteuil à Dumbéa, le Père Jean Pouilly, connu sous le nom de Père Colomban, est décédé ce 7 janvier.

Il était arrivé le 11 mars 1980 en Nouvelle-Calédonie. Père trappiste ordonné en 1874, il avait rejoint la communauté de Notre-Dame-des-Îles à Saint-Louis au Mont-Dore. Il n’a plus quitté le Caillou, même après le retrait de la communauté monastique en 2001. 

Catéchisme et pèlerinage de Téné

L’archevêché de Nouméa salue sa mémoire et souligne que "dans le diocèse de Nouméa, le nom du Père Colomban reste attaché au ministère des catéchistes, aux travaux du CERN (Centre d’enseignement religieux de Nouméa), aux débuts du Pèlerinage de Téné et au ministère paroissial dans la paroisse du Sacré-Coeur d’Auteuil, Dumbéa".

Le diacre Gabriel, de la paroisse Bon Pasteur, à la Vallée-du-Tir, revient sur sa rencontre avec le Père Colomban

C’est d’ailleurs dans cette église qu’auront lieu les obsèques du Père Colomban, mardi 11 janvier à 9h, suivies de l’inhumation au cimetière de Saint-Louis. Il aurait eu 78 ans le 20 janvier prochain.