Le prix du carburant baisse pour certaines professions uniquement

consommation
Pompe à carburant en Nouvelle-Calédonie
Station-service de Nouvelle-Calédonie ©Coralie Cochin / NC la 1ère
Un accord interprofessionnel a été signé entre le gouvernement et les trois opérateurs pétroliers du territoire. Il vise à soutenir les entreprises de certains secteurs d'activité en réduisant le prix des carburants de 3 francs par litre, vendus en stations-service. Explications.

3 francs par litre d'essence et de gazole. C'est la réduction qui sera appliquée dès le vendredi 1er juillet et jusqu'au 31 décembre de cette année, aux transporteurs scolaires, aux ambulanciers et à une certaine catégorie d'agriculteurs professionnels. "On a trouvé ce prix-là, qui on pense, est équitable pour tout le monde" explique René Féré, directeur général de la SSP, la Société de Service Pétrolier.

"On est limités par notre marge, car on a une marge qui est fixe par litre, quel que soit le prix du carburant, on a 14 francs de marge en gros. Donner 3 francs, c'est un peu moins de 30%... le risque que l'on a, c'est de passer au-dessous de notre prix de revient. On est restés dans cette marge-là, qui est acceptable" conclut-il. 

Ce mercredi 29 juin, les trois opérateurs pétroliers de Calédonie, à savoir Mobil, Total Energies et la Société de Services Pétroliers, ont proposé de soutenir certains secteurs d'activités. L'accord propose une remise tarifaire, qui sera applicable via une carte carburant chez un des opérateurs pétroliers. "L'accord entre pétroliers n'est pas commun, on est plutôt dans une concurrence un peu sévère entre nous. Là, ça a été fait sous l'égide de la DIMENC " explique René Féré.

Qui est concerné ?

Pour les transporteurs scolaires, les sociétés doivent être lauréates d'un marché communal pour le transport scolaire et figurer sur la liste de la DIMENC ou apporter la preuve qu'elles peuvent prétendre à la réduction tarifaire, sur l'essence et le gazole.

Pour les ambulanciers, sont concernées toutes les sociétés d'ambulances agréées par le gouvernement. La remise est applicable sur l'essence et le gazole.

Pour les agriculteurs professionnels, sont concernés ceux qui ne bénéficient pas des exonérations de TPP et de TAPP. Ils doivent figurer au registre de la Chambre d'Agriculture de Nouvelle-Calédonie et leur chiffre d'affaires annuel de 2021 doit être supérieur à 1 million de francs. La remise de 3 francs par litre est applicable uniquement sur le gazole.