Les brèves du Pacifique

océan pacifique
Norfolk
Norfolk compte environ 1800 habitants. Cette une île australienne située à environ 1600 km au nord-est de Sydney, entre la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande. ©ABC
Les 1800 habitants de Norfolk seraient prêts à accueillir les 800 réfugiés et migrants économiques du centre de rétention de Manus... Sciences: ils ont découvert une tonne de fossiles de dinosaures en grattant dans le sol de l'Antarctique, dans la région de l'île James Ross...
Les 1800 habitants de Norfolk seraient prêts à accueillir les 800 réfugiés et migrants économiques du centre de rétention de Manus. Les 800 réfugiés et migrants économiques se retrouvent au centre d'un marchandage. L'île australienne de Norfolk serait prête à les accueillir, à condition que Canberra s'engage à rétablir le statut d'autonomie de l'île, qui sera aboli le 1er juillet prochain.  D'après le quotidien "Guardian Australia", cette proposition émane d'une Norfolkaise militante pour la cause des réfugiés et du président de la chambre de commerce de Norfolk. Mais une partie des 1800 habitants craignent de faire fuir les touristes s'ils accueillent ces réfugiés. 
 
Nauru: il a fait un discours d'apaisement. David Adeang, le ministre de la Protection des frontières se dit « profondément affligé par les incidents tragiques » des 2 réfugiés qui se sont immolés par le feu pour protester contre leur détention. L'un d'eux, Omid Masoumali, un jeune Iranien de 23 ans, est mort de ses blessures la semaine dernière. Dans son discours relayé par les médias nationaux et également sur Youtube, David Adeang a ensuite lancé un appel au vivre ensemble entre les réfugiés et les Nauruans. Il a refusé de confirmer les rumeurs d'une alerte à la bombe sur l'île mardi dernier. Au moins une école aurait pris la menace au sérieux et fermé ses portes, d'après des parents d'élèves.  Le ministre de la Protection des frontières a aussi laissé entendre que le gouvernement pourrait autoriser des parents des réfugiés à venir les visiter à Nauru. 

chercheur antarctique
Un des scientifiques de l'expédition examine une pierre. ©Flickr: University of Queensland




Sciences: ils ont découvert une tonne de fossiles de dinosaures en grattant dans le sol de l'Antarctique, dans la région de l'île James Ross. 12 scientifiques américains, sud-africains et australiens ont réussi à traverser le détroit de Drake pour atteindre la péninsule Antarctique, ce qui est déjà, en soit, une performance. Le paléontologue australien Steve Salisbury, membre de l'expédition, avait déjà essayé plusieurs fois d'accéder à la pointe nord de la péninsule Antarctique, mais à chaque fois le bateau fut pris dans les glaces. Cette fois-ci, l'expédition est un succès. La moisson des scientifiques est impressionnante: des fossiles de dinosaures dont les plus vieux datent de 71 millions d'années. Parmi eux, des plésiosaures, ainsi que des mosasaures, « des lézards marins rendus celebres par le film Jurassic World », explique le paléontologue australien. 

 

plesiosaure
Une illustration d'un plésiosaure d'Antarctique. ©Henrich Harder / Wikicommons