Les cartes électorales spéciales en cours de distribution

référendum nouvelle-calédonie 2020
Référendum 2020, cartes électorale sspéciales
Une nouvelle carte électorale est délivrée pour la consultation du 4 octobre 2020. ©NC la 1ere
Les étapes se succèdent à un rythme de plus en plus rapide, à l'approche du prochain référendum sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. Depuis la mi-septembre, les 33 mairies organisent la distribution ou la mise à disposition des cartes électorales spéciales. Ce qui n'est pas une mince affaire. 
[MISE A JOUR DU 1er OCTOBRE]

Pour les 180 640 électeurs inscrits sur la liste référendaire, recevoir la carte est presque symbolique. Après tout, elle ne sera pas obligatoire le dimanche 4 octobre, au moment d’aller se prononcer pour ou contre l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté. C'est surtout une pièce d’identité qu'il faudra présenter (même si cette règle est plus souple pour les quatre communes de moins de mille habitants : Belep, Farino, Moindou et Sarraméa).
  

Nouvelles cartes

Reste que dans les 33 mairies, sans parler des services de l’Etat et de l’OPT, c’est toute une affaire. Car ce sont de nouvelles cartes spéciales qui ont été réalisées pour la deuxième consultation prévue par l’Accord de Nouméa. Récemment imprimées, elles ont été transmises mi-septembre aux municipalités, et il restait à les faire parvenir le plus vite possible aux électeurs.
 
Référendum 2020, mise à disposition des cartes électorales spéciales à Païta.
Mise à disposition des cartes électorales spéciales à la mairie de Païta. ©Laura Schintu / NC la 1ere
 

Selon la commune

Envoyer la carte par courrier, ou demander à l'administré de venir la chercher, le choix du mode opératoire revient aux communes. La ville de Nouméa a commencé dès mardi 15 septembre à faire expédier les cartes spéciales des 51 892 électeurs inscrits dans les bureaux de la capitale. Ils doivent les recevoir dans leur BP ou leur boîte aux lettres. Beaucoup ont vite été réceptionnées, des photos postées sur les réseaux sociaux en attestent. Plusieurs milliers sont aussi revenues à l'expéditeur, faute d'avoir pu être délivrées.
Alan Boufenèche, de la mairie de Nouméa, interrogé lundi 21 septembre par Marguerite Poigoune : 

Cartes spéciales, mairie de Nouméa

 

Nous avons édité l’ensemble des cartes électorales et nous les avons envoyées par la poste, aux adresses physiques ou boîtes postales, depuis le début de la semaine dernière. Il y a à peu près cinq mille retours de cartes, qui n’ont pas été délivrées par défaut d’adresse. Ces cartes-là, les électeurs pourront les récupérer dans leur bureau habituel le jour de l’élection.
- Alan Boufenèche, directeur de la Vie citoyenne à la mairie de Nouméa

 

Dumbéa change de méthode

A Dumbéa, on décompte environ 17 500 inscrits sur la LESC et autant de cartes à distribuer. Pour le référendum de 2018, les électeurs étaient invités à venir récupérer les cartes. Au vu des délais (moins de trois semaines), la deuxième ville du pays a cette fois décidé de confier plus de 15 800 cartes spéciales à l’Office des postes. 
 

Comme on les a reçues en début de semaine [dernière], nous avons procédé à un premier tri et nous avons mis 15 822 cartes électorales à la poste. 
- Michèle Pham, responsable du services des élections et de l’état-civil à la mairie de Dumbéa


Pas toutes, donc, car pour plus d’efficacité, un premier tri a été effectué. Il s’agissait d’écarter les adresses visiblement incorrectes ou dont on savait qu’elles ne seraient pas desservies. L’idée, faire au plus vite pour rassurer un maximum d’électeurs - le bureau de vote est mentionné sur la carte - et prévenir les afflux de requêtes dans les BV le jour J. 
 
Mairie Dumbéa
L'hôtel de ville de Dumbéa. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Boulouparis a posté

La commune de Boulouparis a aussi opté pour l'OPT. Elle compte environ 2 800 inscrits sur la LESC. Les cartes non distribuées attendront leur propriétaire dimanche, au bureau de vote.  

La méthode mixte du Mont-Dore

Au Mont-Dore, changement de programme. La commune a envisagé d’envoyer les cartes spéciales par courrier, mais demande finalement aux électeurs de venir les récupérer. Elles sont mises à leur disposition en mairie jusqu’au mercredi 30 septembre, de 7h30 à 15h30. Ce sont les cartes qui n’auront pas été retirées qui seront distribuées par la poste à compter du 1er octobre. Près de 17 900 Mondoriens sont concernés par le référendum.  

A récupérer en mairie de Païta...

Mais la quatrième ville du pays, Païta, a demandé aux électeurs de se déplacer - ils sont près de douze mille inscrits sur la LESC. Les cartes spéciales sont mises à disposition au service population de la mairie, contre signature et présentation d'une pièce d'identité, jusqu'à jeudi 1er octobre, de 7h30 à 17h30.
 

...Koné, Sarraméa, Moindou...

Sur Koné, qui compte environ 4 400 cartes spéciales, il a été décidé de les mettre à la disposition des habitants en mairie, avec des horaires élargis : de 7h30 à 18 heures en continu.
Il faut aussi aller les chercher, à Sarraméa, aux horaires habituels d'ouverture de la mairie (les cartes non retirées seront à disposition le jour du scrutin).
Même chose à Moindou
  •  

…Poya, Poum, Ponérihouen, Houaïlou...

Poya met à disposition les cartes de ses plus de 2300 inscrits. A l’accueil de la mairie jusqu’à jeudi 1er octobre, ou à l’annexe de Népoui pour les administrés du petit village minier, qui ont jusqu’à vendredi 2 octobre pour les récupérer. 
Les quasi 1 500 inscrits de Poum ont leur carte qui les attend en mairie jusqu'à jeudi 1er octobre, de 7h30 à midi et de 12h30 à 15h30.
Et à Ponérihouen aussi, le petit document attend en mairie les habitants, jusqu'à jeudi 1er octobre, 15 heures. Ou encore à Houaïlou
 

Les administrés viendront en mairie récupérer leur carte. Les cartes non distribuées retirées vont être distribuées au bureau de vote lors du scrutin.
- Huguette Loqa, service carte d’identité et passeport et élections à la mairie de Houaïlou 

 

Permanences et tournées en tribu

A Pouembout, la mairie distribue les cartes spéciales aux heures d'ouverture et prévoit des permanences en tribu : 
  • à la maison commune de Paouta, mardi 29 septembre, de 8 heures à 11 heures ;
  • à la maison commune de Ouate, jeudi 1er octobre, de 8h30 à 11h30.

Idem à Ouégoa : la carte spéciale est à retirer en mairie, du lundi au jeudi, de 7 heures à 15 heures, et le vendredi, de 7 heures à 14 heures. Avec des permanences de 8h30 à 11h30 :
  • mardi 29 septembre à la mairie annexe de Paimboas ;
  • mercredi 30 septembre à la mairie annexe de Bondé ;
  • jeudi 1er octobre à la maison commune de Tiari.
A Touho, les cartes spéciales seront à la disposition des électeurs en mairie, au service des élections, le mercredi 30 septembre et le jeudi 1er octobre, de 7 heures à 11h30 et de midi à 15h30. Mais une tournée de distribution est prévue mardi 29 septembre dans chaque maison commune de tribu :
  • le matin, à Touho Mission à 8 heures, puis à Tiaoué, Vieux-Touho, Paola, Congouma, Teganpaïk et Tiouandé ;
  • l'après-midi, à Koé à 13 heures puis à Pouiou, Kokingone, Tiwaka et Pombéi. 

Aussi dans les bureaux

A Koumac, les environ 2 700 cartes spéciales sont disponibles à l’accueil de la mairie depuis jeudi dernier. Les électeurs peuvent les récupérer en signant une liste de pointage. Elles ne seront pas envoyées par courrier. Mais pour rappel, les cartes non récupérées seront disponibles également à chaque bureau de vote le 4 octobre.  
La commune de Lifou a d'ailleurs choisi une autre option : les électeurs qui votent sur Drehu trouveront leur carte directement au bureau de vote, le jour J. 

Tandis que Poindimié et Yaté ont trouvé une voie médiane. 
A Yaté, la distribution des cartes est axée sur trois jours, et quatre endroits, qui sont les bureaux de vote :
  • mercredi 30 septembre, de 8 heures à 11h30, à la maison commune de Goro ;
  • jeudi 1er octobre, de 8 heures à 11h30, à la maison commune d'Unia ;
  • vendredi 2 octobre, de 8 heures à 11h30, au marché de Touaourou ;
  • à la mairie, ces trois mêmes jours, l'après-midi.
Tout comme Poindimié avait organisé une permanence le mercredi 23 septembre dans tous les bureaux de vote (mairie et maisons communes de Ouindo, Bayes, Saint-Paul, Tye, Tiwaka, et Tieti). Une autre se fait jeudi 1er octobre, uniquement en mairie, de 8 heures à 16 heures. 
 

Vérifier en ligne

Sachez encore qu’on peut cette année vérifier en ligne, non seulement son inscription sur la liste spéciale, mais aussi son bureau de vote. Il suffit de se rendre sur le site officiel electeur-nc.fr
Les Outre-mer en continu
Accéder au live