Les experts de l’Onu multiplient les rencontres avant le référendum

référendum nouvelle-calédonie 2020
Experts Onu référendum 2020
©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
Douze experts des Nations Unies se trouvent en Nouvelle-Calédonie afin d’accompagner le déroulement du scrutin du 4 octobre prochain. Ils multiplient les rencontres, à seize jours du référendum, et assisteront au dépouillement et au comptage des bulletins, au sein de plusieurs bureaux de vote.
À l’approche de la campagne électorale référendaire, qui débute lundi 21 septembre, douze experts de l’Onu sont sur le territoire, depuis le 1er septembre dernier. Une mission qui se déroule jusqu'au 9 octobre prochain, et dont l'objectif est d'accompagner le déroulement du processus. Tous présenteront ensuite au secrétaire général des Nations Unies, un rapport sur le contexte et les aspects techniques de la consultation.
 

Aucune déclaration publique

À la différence d’une mission d’observation électorale, le panel d’experts des Nations Unies ne fera aucune déclaration publique, ni sur le processus, ni sur les résultats de la consultation.

Une mission dirigée par Tadjoudine Ali-Diabacte, ancien directeur adjoint de la division de l’assistance électorale des Nations Unies. Douze experts électoraux, qui seront déployés dans les trois provinces lors du référendum. Ils suivront dans son ensemble la consultation, depuis le début de la campagne référendaire, jusqu’à l’annonce des résultats. 
Experts ONU référendum 2020 2
©Congrès de la Nouvelle-Calédonie
Plusieurs rencontres avec les principaux acteurs du processus sont prévues, entre autres avec les autorités politiques, administratives et coutumières du pays. Ce vendredi, ils ont été reçus au Congrès, pour une présentation de l’institution. Ils auront également l'occasion d'échanger avec les membres du comité des sages et de la commission de contrôle des opérations de vote, chargée de veiller à la régularité et à la sincérité du scrutin.
 

Requête du gouvernement français

Un accompagnement des Nations Unies, initié suite à une requête du gouvernement français, adressée au secrétaire général de l’Onu en 2016. Un déploiement d’experts électoraux qui avait déjà été réalisé, à l’occasion du premier référendum, le 4 novembre 2018.

La composition de la mission :
Mission ONU
Les Outre-mer en continu
Accéder au live