Les femmes au bagne par Emmanuelle Royer pour l'émission Plein cadre (vidéo)

histoire
Les femmes au bagne
Questions à Emmanuelle Royer, directrice du site historique de l'île Nou sur les femmes bagnardes envoyées en Nouvelle-Calédonie. Dirigées vers le couvent de Bourail, on leur trouve un mari. Elles sont surnommées les "oubliées de l'histoire" pour quelles raisons ?
Environ 500 femmes ont été envoyées au bagne de Nouvelle-Calédonie, aucune archive ne couvre cette partie de l'histoire calédonienne. Elles étaient pour la plupart condamnées pour vol, incendie parfois infanticide et avaient été sollicitées pour peupler la colonie. En effet elles sont choisies selon leur capacité à procréer.
Emmanuelle Royer retrace le parcours de ces femmes volontaires à l'exil avec en toile de fond la possibilité de devenir propriétaire.
La directrice du site historique de l'Île Nou cite en particulier une bagnarde du nom de Rosalie Peronnet. Elle a retenu son attention car c'est la seule qui deviendra effectivement propriétaire d'une concession avant même d'être mariée à un concessionnaire.

Emmanuelle Royer salue le travail de 10 années de recherche de Louis-José Barbançon livrées à travers l'ouvrage le Mémorial du bagne réalisé en partenariat avec l'association Témoignage d'un passé dont elle fait partie.

L'interview d'Emmanuelle Royer par Prisca Rabenjoro