Les représentants UC de l’aire Xârâcùù appellent « à la levée de toutes contraintes sur les sites miniers de la région »

politique
Minéralier Kouaoua
©NC la 1ère

Après une réunion vendredi, le comité régional Union calédonienne de l’aire Xârâcùù appelle « à la levée de toutes contraintes sur les sites miniers de la région » et « s’engage à favoriser la reprise du travail sur l’ensemble de la région pour le bien-être des populations. » 

Dans un communiqué publié ce dimanche, le comité régional Union calédonienne de l’aire Xârâcùù en appelle « à la levée de toutes contraintes sur les sites miniers de la région » et « s’engage à favoriser la reprise du travail sur l’ensemble de la région pour le bien-être des populations ». Deux positionnements affirmés suite à la réunion du comité régional de vendredi à Boulouparis. Les représentants UC de l’aire Xârâcùù fondent leur positionnement sur « la situation critique des sites miniers de Kouaoua et de Thio », les « répercussions négatives sur les populations de la région et plus particulièrement sur notre jeunesse »,  et « la dégradation des liens sociaux entre les citoyens de le région Xârâcùù ». 

Il est temps pour l’Union Calédonienne de faire évoluer le modèle économique de notre Pays pour de meilleures retombées sur l’ensemble de ses populations.

- Le comité régional Union calédonienne de l’aire Xârâcùù

 

L'ouverture de discussions apaisées

L’Union Calédonienne Xârâcùù qui en appelle également à la solidarité après le passage de Lucas, à la mise en place d’un nouveau gouvernement dans les meilleurs délais, et à l’ouverture de discussions apaisées entre les trois provinces « pour que notre pays trouve une solution calédonienne de reprise de l’Usine du Sud ».