Lucas : l'armée offre 200 matelas réformés

solidarité
Matelas armée
©Martine Nollet

Après le passage de Lucas, les demandes d’aides affluent à la Croix-Rouge, avec une demande croissante de matelas. De nombreux kits de survie ont déjà été distribués sur les îles, 156 sur Ouvéa, pour 50 familles, et 50 kits à Tiga. Des matelas offerts par les Fans ont été livrés hier.

La Croix-Rouge a sollicité les Fanc, les forces armées de la Nouvelle-Calédonie, c’est pourquoi, ils ont réformé dans l’urgence : 200 matelas en bon état. La livraison s’est effectuée lundi après-midi au dock de la Croix-Rouge à Montravel. « Effectivement maintenant il y a un besoin au niveau des vêtements, des matelas. On est en coordination avec les Fanc, donc aujourd'hui on va bénéficer d'environ 200 matelas qui sont destinés aux personnes de la Grande Terre et ensuite on les répartira sur d'autres associations. Là, on est vraiment sur le poste urgence. Dès le lendemain de la dépression, on a pris contact avec l'ensemble des mairies, Grande Terre et îles Loyauté », détaille Vincent Lepley, coordinateur de la gestion des risques et des catastrophes à la délégation territoriale en Nouvelle-Calédonie de la Croix-Rouge française.

Croix-Rouge dock
©Martine Nollet

Réactivité immédiate

Les Fancs travaillent en étroite collaboration avec plusieurs associations et dans l’urgence, la réactivité a été immédiate. « Nous avons la possibilité de donner 150 matelas une place et 50 matelas deux places, en bon état. Les Fanc sont vraiment dans la continuité d'aide aux populations », explique le Capitaine Karine Desfolies, officier communication au sein des forces armées de la Nouvelle-Calédonie. Vêtements et matelas sont toujours les bienvenus.

Croix-Rouge dock
©Martine Nollet

Toutes les associations mobilisées

Les évaluations des besoins arrivent au fur et à mesure. Toutes les associations sont mobilisées : Croix-Rouge, secours catholique ou encore Saint-Vincent-de-Paul, un travail considérable à saluer.

Le reportage de Martine Nollet :

Croix-Rouge solidarité

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live