MKM expulsé sous quinzaine

nickel
MKM manifestation province sud
©MP avec NG
Le tribunal administratif confirme la décision du rapporteur public dans l’affaire MKM / Aqualagon à savoir l'expulsion de Maï Kouaoua Mines sous quinzaine de la rive Est de la baie d’N’GO.
Réponses de la Province Sud et de la société Aqualagon.
Les décisions du tribunal administratif sont :
  • l’expulsion sous quinzaine de  la société de la rive Est de la baie d’N’GO, 
  • et une astreinte de 200 francs par jour de retard.
Impossible pour la société minière de quitter les lieux avant le 1er janvier 2017. Elle n’a pas les moyens financiers de le faire.
Cette  décision pourrait être lourde de conséquences, selon  Christian Taupua, le directeur des mines de MKM, qui parle d’une éventuelle fermeture de la mine. 

Christian Taupua, directeur des mines de MKM

Christian Taupua - MKM

Les employés de MKM sont actuellement devant la province Sud. Ils demandent à rencontrer le président de la collectivité.

MKM manifeste devant la province Sud -2-
©MP avec NG

Province Sud

Philippe Michel, en sa qualtié de président de l'institution, a déclaré qu'" il ne pouvait pas arbitrer une décision de justice. La province Sud ne peut que respecter la décision qui a été rendue."
 

La société Aqualagon dément certains propos de Christian Taupua

Dans un communqué de presse, Frank Le Garrec écrit :

   «    Le directeur de MKM, a déclaré dans les médias que la société Aqualagon avait envisagée la réparation de son préjudice à l'amiable. Il prétend que nous demandions 55 millions de francs alors qu’il nous en proposait 15.
C’est totalement faux ! Si nous voulions un arrangement, nous aurions demandé beaucoup plus car le préjudice causé par MKM se monte à une somme beaucoup plus élevée.
Nuisances au quotidien
Aqualagon subit au quotidien, depuis 6 ans d'importantes nuisances de toutes natures. Nous cumulons plus de 2 années de mises en sommeil de la production.
Un dock à été complètement enseveli sous du minerai.
Une digue utilisée pour la manutention des cages d'élevages a également été détruite.
Une expertise juridique à été demandée dans le cadre de cette dernier procédure, afin d'évaluer, sur pièces et de manière précise l'important préjudice subit par Aqualagon.
Chantage à l'emploi par MKM
Une nouvelle fois les dirigeants de MKM font un chantage à l'emploi et ne cherchent qu'un bouc émissaire.
Les difficultés financières qui perdurent déjà depuis plusieurs mois pour la mine en général, ne sont d'aucune manière dû au conflit qui oppose les deux sociétés. 
»