nouvelle calédonie
info locale

La moitié des électeurs calédoniens ont boudé les urnes

politique
Photo présidentielle Farino (23 avril 2017) élection
La petite commune de Farino a montré le bon exemple en détenant le meilleur taux de participation de Nouvelle-Calédonie. ©NC1ère/Malia Noukouan
Comparé à d'autres électorats des Outre-mer, la Nouvelle-Calédonie n'a pas été la plus marquée par l'abstention. La participation à la présidentielle continue pourtant à accuser une forte baisse qui joue sur le résultat à l'échelle du Caillou.
Les électeurs des Outre-mer n'ont pas été des plus motivés, en ce premier tour de la présidentielle. L'abstention y a été plus forte qu'ailleurs en France. Au niveau national, la participation a été constatée et saluée par les observateurs tout au long de la journée d'hier, dimanche 23 avril. Un taux de 78,63 % qui tranche cruellement avec celui constaté dans les électorats ultra-marins, à l'exception de Wallis et de Futuna.

Antilles, Guyane, Polynésie

L'abstention la plus forte est relevée à Saint-Martin et Saint-Barth, puis en Guyane, en Polynésie française, en Martinique et en Guadeloupe. Ce n'est donc pas en Nouvelle-Calédonie que le phénomène est le plus marqué. N'empêche que sur le Caillou, seulement 48 % des électeurs ont pris la peine d'aller aux urnes. Pas même un sur deux et encore moins que la fois d'avant. En 2012, le taux d'abstention au premier tour a été de 44 % en Calédonie. Cette fois, il est grimpé à presque 52 %. 

Abstention en Outremer 2017

Les Loyauté mauvaises élèves

C'est dans les îles Loyauté que les électeurs se sont le moins déplacés. Seulement 9 % de participation à Maré. Pas beaucoup mieux à Ouvéa, à peine 10 %. Mobilisation minimale également à Lifou (14 %). Tout comme dans deux communes indépendantistes de l'extrême-nord, Poum (18 %) et Pouébo (20 %). 

Farino montre l'exemple

A l'inverse, Farino a conservé sa tradition de commune volontaire quand vient le temps des urnes. La petite localité de la Chaîne est celle dont les administrés sont le plus allés voter, sept sur dix l'ont fait. Deuxième municipalité par la participation, Nouméa, avec quasiment 63 %. Sur le podium des bons élèves, on trouve également Dumbéa, avec plus de 60 % de participation. Puis La Foa (60 %) et Boulouparis (59,5%). 

Plus de 98 000 à s'abstenir

D'une façon générale, on s'est davantage abstenu là où l'électorat indépendantiste est plus marqué. Le taux d'abstention moyen dépasse 88 % dans les Loyauté, où plus de 18 000 électeurs ont boudé les urnes. Il avoisine les 69 % dans le Nord, avec 27 542 abstentionnistes. Et dans le Sud, cette tendance passe les 40 % et les cinquante mille personne. En tout, le phénomène si redouté par les politiques a concerné plus de 98 000 Calédoniens.

Trois milliers de bulletins blancs

Mais au titre de la curiosité, on note que près de 3000 électeurs, c'est-à-dire au moins 3 % des votants, ont pris la peine de venir participe au scrutin rien que pour transmettre leur propre message : ils ont mis dans l'urne un de ces bulletins blancs qui sont désormais décomptés.  
Publicité