publicité

Mondial de Windsurf : résumé de la deuxième journée

Cette deuxième journée s'est déroulée avec de belles conditions météo. Les points se resserrent entre les finalistes de cette dernière étape de la coupe du monde de windsurf slalom PWA. Il reste quatre jours de compétition. Rien est encore joué.

© Lea Protoy/ANG
© Lea Protoy/ANG
  • Nadine Goapana avec ANG
  • Publié le , mis à jour le

Ne rien lâcher!

Au deuxième jour de cette semaine de compétition, 20-25 nœuds ont bien soufflé sur le plan d’eau de l’Anse Vata.
Au fil des courses, la fatigue se fait sentir, mais les compétiteurs ne lâchent rien car il reste encore quatre jours de compétition. 
Les hommes ont couru deux manches et demie, tandis que les femmes, se sont affrontées sur trois manches.

Chez les hommes
La fin de la 3ème manche a été lancée à 10h30 ce matin. Antoine Albeau (FRA192) s’’impose devant Pierre Mortefon (F14). « C’était chaud pour tout le monde ! (…) Je ne voulais rien lâcher car Marco n’était pas loin et il s’accroche. Mon but était d’aller le plus vite possible dans le champ de bosses. Je ne lâche rien » précise le Narbonnais.
L’Autrichien Marco Lang termine 3ème. Basile Jaquin termine 4ème de la manche 4, derrière l’Italien Matteo Iachino.

© carter/PWAworldTour.com
© carter/PWAworldTour.com
Classement général provisoire sur l’étape
Après quatre manches, 10 points d'écart séparent, à chaque fois, les trois riders :

Les challengers ne sont pas loin : Sebastian Kördel (GER220) et Marco Lang (AUT66).

Chez les femmes
Après la 4ème manche, Delphine Cousin (FRA775) est première au général provisoire, à 10 points de son adversaire Sarah-Quita.

Sophie Barbier, chargée de communication, commente les résultats de cette deuxième journée : "le trio Quita-Cousin-Erdil a dominé le classement des manches du jour. Lilou Granier se frotte régulièrement aux meilleures en se plaçant en dans le top 4 sur la manche 3 et 4.
C’est aussi la bagarre en milieu de tableau sur le classement provisoire de l’étape entre la jeune Maëlle Fantin, Marion Mortefon et Marion Guilbaud.
"

Trop de vent, pas de windfoil challenge

La jeunesse à l’honneur ce mercredi

Cinq jeunes, de moins de 17 ans, de la base nautique de Lifou ont spécialement fait le déplacement ce mercredi pour courir comme les pros sur la NRJ Kids Race.

"il n’y a pas que le volley et le football, il y a la planche aussi !"

© Lea Protoy/ANG
© Lea Protoy/ANG


Ils ont partis de l’îlot Canard et ils ont profité du parcours slalom des pros pour faire une manche.

« Je suis très content d’être là. J’ai déjà fait plusieurs compétitions sur Nouméa. Nous sommes quatre à venir mais j’aimerais qu’il y ait plus de femmes. Dans notre culture kanak, elles doivent plutôt rester à la maison. C’est une sorte d’inégalité.
Il n’y a pas que le volley et le football, il y a la planche aussi !
» s’enthousiasme Michel Kokoetha. Le jeune de 17 ans  finit 3ème de la manche.

© airwaves-noumeadreamcup.nc
© airwaves-noumeadreamcup.nc

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play