publicité

Mouvement de solidarité au Camp Est

  • Martine Nollet
  • Publié le
Une quinzaine de surveillants réagissent, suite à l’agression sauvage de leur collègue il y a tout juste un mois. Ils sont postés, devant le Camp Est, jusqu’à 18h ce soir, il n’y a aucun blocage. Ils souhaitent sensibiliser la population à leurs conditions de travail de plus en plus difficile et dangereuses.

En Métropole, le mouvement des surveillants de prison se poursuit. Les négociations entre la ministre de la justice Nicole Belloubet et les syndicats de surveillants n’ont pas abouti.Ils appellent à poursuivre le mouvement de blocage des établissements pénitentiaires qui dure depuis 9 jours.



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play