"Naufrage à Teremba", au coeur des préparatifs du nouveau son et lumière du fort Teremba

spectacle
Fort Teremba Spectacle 2021

"Naufrage à Teremba", c’est le nom du nouveau spectacle son et lumière de l’association Marguerite. Pour préparer cet événement grandiose qui se déroule samedi soir, les 120 figurants se sont retrouvés toute la semaine au fort Teremba pour répéter.

Pas de texte ni de costumes. La première journée de répétition du nouveau spectacle de l’association Marguerite était dédiée aux déplacements sur la scène en plein air du fort Teremba. Les 120 figurants de l’association Marguerite devront assurer deux heures de spectacle samedi soir à 20 heures, pour faire revivre les grands et les petits moments de l’histoire calédonienne.

Plongée en 1955 à la Foa

Une histoire qui débute cette fois en 1955 à l’hôtel Banu de la Foa. Un journaliste enquête sur le meurtre d’une jeune femme. Le suspect est l’un des derniers chapeau de paille du bagne calédonien. 

Manuel Cormier, directeur du fort Teremba est à la mise en scène et à quelques jours de la première, l'heure était aux derniers essaillages pour les bénévoles. La plupart des costumes et des accessoires d’époque sont prêtés par Jacqueline Tuihani, bénévole couturière engagée depuis plus de vingt ans au sein de l’association Marguerite. "Il faut à peu près deux mois pour faire une robe", précise la bénévole.

"Ce sont des gens totalement investis"

Comme Jacqueline, tous sont bénévoles et une bonne partie d’entre eux le sont depuis la première représentation il y a plus de trente ans. "Ce sont des gens totalement investis, pour les uns depuis le début, depuis 34 ans. Il y a aussi des nouveaux, mais on est toujours sur une base d’environ 120 figurants", ajoute Manuel Cormier, directeur du fort et président de l’association.

Un véritable voyage dans le passé pendant lequel sept tableaux se succèderont, pour cette nouvelle saga intitulée "Naufrage à Teremba". Un spectacle qui se déroule ce samedi 12 juin, vendredi 18 et samedi 19 juin prochains.

Le reportage de Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel :