Le nickel a franchi un nouveau seuil au plus haut depuis 2015

nickel
NICKEL
Bobine (coil) d'acier inoxydable et nickel SLN Usine de la Monnaie de Paris à Pessac ©Alain Jeannin
Peu importe la météo pluvieuse et froide sur la capitale britannique. Le cours du nickel a atteint un sommet de 14 417 dollars à la Bourse des métaux de Londres. En 24 heures, le marché des métaux a enregistré une hausse moyenne de 500 dollars par tonne de nickel.
Le métal a franchi un nouveau seuil symbolique, celui des 14 000 dollars. Un niveau de prix inédit depuis le 3 mai 2015 et qui permet de mesurer le chemin parcouru après la chute du cours à son plus bas prix de 7 550 dollars, le 16 février 2016, durant le terrible hiver des matières premières.

Cours du nickel à Londres (LME) 15-02-18 15H GMT : 14 145 dollars (6,41$ la livre) +1,09 %

L'opinion des analystes

« Le prix offert par le London Metal Exchange bénéficie d’un dollar américain plus faible et d’une excellente demande en ferronickel du marché chinois de l’acier » remarque la note d’analyse de Sucden Financial. « Avec l’éloignement des risques pesant sur les autres marchés financiers, et une demande importante, malgré les fêtes du Nouvel An Chinois, le prix du nickel se redresse » poursuit Andy Farida analyste au Métal Bulletin de Londres. "Le marché londonien des métaux vise maintenant l’objectif des 14 587 dollars (6,61$ la livre)" conclut l’analyste Alastair Monro du back-office de Marex Spectron, l’un des principaux négociants de nickel de la City.

La cotation boursière des sociétés métallurgiques présentes en Nouvelle-Calédonie est en hausse :

ERAMET [124 ,60 EUR +4,27%] [GLENCORE 390 GBP +2,3%]
[VALE 14 USD +5,50%] [POSCO 85,59 USD +2,23%]

Les Outre-mer en continu
Accéder au live