nouvelle calédonie
info locale

Nouméa : le musée territorial en fête avant sa fermeture pour travaux

patrimoine
musée NC
©La 1ère
Avant sa fermeture au public prévue lundi soir, l'accès au musée de la Nouvelle-Calédonie est gratuit ce samedi. Visites guidées, concerts, ateliers artistiques... l'événement, particulièrement festif, réjouit les visiteurs venus découvrir ou redécouvrir des collections uniques.
Ils étaient nombreux à l'ouverture des portes du musée territorial ce samedi matin. Touristes, locaux, habitués ou simples curieux avaient à coeur de dire au revoir à cette véritable institution du quartier Latin. Avant sa fermeture de deux ans pour grands travaux, l'établissement, vieux de 47 ans, proposait un riche programme d'activités. 
 

L'objectif de cette journée c'est de fêter à la fois la Fête de la musique, les dimanches au jardin, les journées planète... et puis ce week-end est un peu spécial en raison de la fermeture du musée la semaine prochaine.

-Frédéric Daver, en charge de la communication 


Les visiteurs ont pu découvrir ou redécouvrir des oeuvres d'art chères au patrimoine local. "Ça permet de redécouvrir notre culture. Et du coup, ça nous donne envie de visiter d'autres musées dans la foulée." confie Marie qui est venue au musée avec sa fille. De son côté, Joy ne voulait pas manquer le dernier jour du bâtiment tel qu'il l'a toujours connu. "J'ai vu sur Facebook que ça allait fermer jusqu'en 2021, donc j'en profite pour venir prendre quelques dernières photos et faire des dessins."
 

Une rénovation attendue depuis 12 ans 


Les travaux de rénovation et d'extension du musée, portés par le gouvernement, étaient attendus depuis douze ans. Un projet qui sera conçu par le groupement calédonien Gaëlle Henry Architecte et Why Architecture. Alors que septembre marquera le début des premiers coups de pelle, le futur musée de Nouvelle-Calédonie devrait dévoiler son nouveau visage à l'horizon 2021.  

L’extension, d’une surface totale d’environ 2 500 mètres carré, se décompose en quatre entités implantées à chaque angle. Cette construction abritera l’accueil, un café, de nouveaux espaces d’exposition, mais aussi un pôle pédagogique et le service administratif du musée. Par ailleurs, les différents espaces du musée seront décloisonnés, afin de permettre aux visiteurs de circuler plus facilement. Les aménagements paysagers seront là pour accueillir les visiteurs, leur proposer des zones d’agrément, mais aussi éduquer avec des jardins ethnobotaniques. 
 

Un investissement à 2 milliards 


Financé à 70% par la Nouvelle-Calédonie et à 30% par l'Etat, le projet de rénovation représente un investissement de deux milliards de francs qui inclut également la construction des réserves externalisées du musée pour un montant de 245 millions de francs. 
 

Un projet qui s'inscrit dans le développement touristique de la ville 


Avec ses 25 000 visiteurs annuels, et ses 8000 oeuvres, le nouveau musée bénéficiera d'un tout nouveau parcours muséographique et d'un espace totalement modernisé avec une part belle à l'immersion numérique. De surcroît, le bâtiment qui se nommera le MUZ, sera accessible gratuitement aux heures d’ouverture et sera complètement connecté. Un projet culturel que les institutions espèrent rendre aussi beau et populaire que le centre culturel Tjibaou. 

Pour ceux qui souhaitent en profiter une dernière fois, le musée dans sa version originelle reste libre d'accès jusqu'à 22h ce samedi soir. 
Le reportage de Brigitte Whaap et Claude Lindor 
©nouvellecaledonie
Publicité