Nouméa : un patient meurt au CHS de Nouville dans des circonstances troubles

faits divers
L'unité fermée du CHS en 2021.
L'unité fermée du CHS en 2021. ©Sheïma Riahi / NC la 1ère
Un patient, d'une cinquantaine d'années, a été retrouvé mourant mercredi soir au CHS de Nouville. L'agresseur supposé est un autre patient.

Les faits se sont déroulés, ce mercredi soir, dans le pavillon des patients hospitalisés sans consentement du Centre hospitalier spécialisé Albert-Bousquet (CHS) à Nouméa. Un homme, âgé d’une cinquantaine d’années, a été découvert en arrêt cardio respiratoire. Le Samu est intervenu sur place mais le patient a été déclaré décédé. L’agresseur supposé est un autre interné du CHS, toujours hospitalisé dans le pavillon sans consentement (c'est-à-dire sans son accord). Une enquête judiciaire est ouverte.

Philippe Palombo, directeur du CHS, revient sur les circonstances du drame.

L'interview de Philippe Palombo, directeur du CHS, au micro d'Alix Madec

Le CHS indique, dans un communiqué, qu'une "analyse interne de retour d’expérience a été lancée". "Nos pensées vont bien sûr vers la famille, avec la volonté de leur apporter toutes les informations possibles pour faire face au deuil de leur proche, souligne encore le CHS. Nous avons également à cœur de soutenir nos professionnels éprouvés par cet évènement tragique avec la mise en place rapide d’un dispositif de soutien psychologique adapté."