Nouvelle ère impériale au Japon : un événement suivi jusqu'en Nouvelle-Calédonie

monde
Nouvelle ère japon
©Franceinfo
Depuis le 30 avril, un nouveau chapitre s'ouvre au Pays du soleil levant. Après l'abdication de l'empereur Akihito, son fils Naru Hito reprend le flambeau. En Nouvelle-Calédonie, cet évènement a été suivi de près par les ressortissants de la communauté japonaise.
Après trente ans et cinq mois de règne, l’empereur du Japon Akihito a abdiqué à l'âge de 85 ans faisant basculer le pays de l’ère Heisei (accomplissement de la paix) à l’ère Reiwa (belle harmonie). Le prince Naruhito, fils aîné d’Akihito âgé de 59 ans, devient ainsi le 126ème souverain du trône du Chrysanthème. Un évènement inédit au Pays du soleil levant, depuis plus de deux cents ans, qui a été naturellement suivi par de nombreux ressortissants japonais vivant sur le Caillou. 


Un évènement important pour les Japonais de Nouvelle-Calédonie

 

Cet évènement est vraiment exceptionnel donc on en parle beaucoup. Mais je n'ai pas beaucoup de sentiments car cela fait longtemps que je vis loin du Japon maintenant. 

- Yumi Nakanishi, commerçante

 

J'ai suivi la cérémonie sur internet, et je l'ai trouvée très intéressante. Le pays est passé de Heisei à Reiwa, ce qui signifie le pays de la tranquilité. On a toujours beaucoup de problèmes au Japon mais l'avenir semble désormais plus positif.

- Saé Kato, réceptionniste 


Une nouvelle ère potentiellement révolutionnaire 


Le nouvel empereur n'ayant pas de fils, mais seulement une fille - la princesse Aiko- , une impératrice pourrait accéder au trône impérial. Pour l'heure, la constitution l'interdit mais plus de la moitié des japonais ne seraient pas opposés à cette idée. 

Deux cents japonais vivent actuellement en Nouvelle-Calédonie. Ils suivront avec intérêt les faits et gestes de Nahurito, 126ème empereur, symbole de l'Etat et de l'unité du peuple japonais. 


Le reportage de Caroline Antic-Martin et Michel Bouilliez : 
©nouvellecaledonie