Nurofen condamné à une amende de 6 millions de dollars pour publicité mensongère

monde
Aus Nurofen
En avril dernier, la Commission australienne de la concurrence et des consommateurs ( l'ACCC) a remporté son procès contre le géant pharmaceutique Reckitt Benckiser sur la gamme de ses produits «douleur spécifique». ©accc.gov.au
Les fabricants de Nurofen vont devoir s'acquitter d'une amende de 6 millions de dollars pour publicité mensongère. La Commission australienne de la concurrence et des consommateurs a remporté son procès contre le géant pharmaceutique Reckitt Benckiser sur la gamme de ses produits douleur spécifique.
En Australie, le fabricant du Nurofen va devoir payer 6 millions de dollars d'amende pour publicité mensongère.
Le laboratoire Reckitt Benckiser prétendait que le Nurofen était capable de « cibler » la douleur et d'agir en fonction des différents maux. La Cour fédérale a estimé que tous les médicaments contenaient en réalité le même ingrédient actif, de l'ibuprofen lysine 342mg.
En avril dernier, la Commission australienne de la concurrence et des consommateurs avait déjà gagné son procès contre Reckitt Benckiser. La Cour fédérale avait condamné le géant pharmaceutique à s'acquitter d'une amende de 1,7 million de dollars.
Mais la commission des consommateurs ne s'était pas arrêtée là. Elle jugeait l'amende insuffisante, étant donné les énormes profits réalisés par Reckitt Benckiser.
Elle a donc fait appel et obtenu gain de cause vendredi : la Cour Fédérale a augmenté l'amende du laboratoire pharmaceutique, qui devra donc payer 6 millions de dollars. Reckitt Benckiser est aussi condamnée à régler les frais de justice de la commission des consommateurs australiens.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live