Policier blessé à Nouméa : quatre personnes seront présentées lundi au parquet

faits divers
Orphelinat police
Le policier est monté à bord de l'annexe pour arrêter les quatre personnes. ©José Solia
Un policier a été pris à partie samedi soir, lors d’une intervention musclée pour des violences conjugales, à la baie de l’Orphelinat. Le fonctionnaire s'est blessé en usant de son arme pour se défendre. Deux hommes et deux femmes seront déférés, ce lundi, devant le parquet. 
Les quatre personnes devront répondre de faits de violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. Le parquet tentera de comprendre la responsabilité de chacun dans l'altercation qui s'est produite samedi soir, vers 20 h, à Nouméa.
A l’arrivée de la police, deux hommes et deux femmes quittaient le débarcadère de la baie de l’Orphelinat, à bord d’une annexe de voilier. L'un des policiers a réussi à s’agripper à l’embarcation et à monter à bord. Tous les occupants l’ont alors pris à partie en essayant de l’étrangler et de lui prendre son arme. Le fonctionnaire a alors tiré à deux reprises : un premier tir de sommation pour essayer d’intimider ses agresseurs et une seconde fois, le coup est parti malencontreusement en direction du pied du policier. 

Des violences sur fond d’alcool 

Durant l’intervention, l’annexe a foncé droit sur un voilier et a fini par se renverser. Le policier a été secouru et transféré vers le Médipôle. Il est ressorti le soir même avec des blessures légères. Les protagonistes, âgés d’une vingtaine d’années, étaient tous dans un état d’ébriété avancé selon le parquet. Tous les quatre ont été placés en garde à vue pour violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique.
Il y a deux semaines, des policiers avaient déjà été la cible de violences à Ouémo. Un homme avait été mis en examen pour tentative de meurtre sur des fonctionnaires de police. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live