Parcours d'un candidat : Louis Mapou

élections
Louis Mapou
Louis Mapou, candidat pour la seconde circonscription ©NC 1ère
Louis Mapou se présente sous la bannière de l’UNI dans la seconde circonscription. Voici son portrait, et le projet qu’il porte.

Son portrait

Louis Mapou est né le 14 Novembre 1958  à la tribu d’Unia à Yaté. Il est père de quatre enfants.
Louis Mapou a suivi des études universitaires à Nantes puis à Paris en géographie humaine. Il a d’ailleurs contribué aux travaux de l’ORSTOM devenue IRD sur le rééquilibrage.
Après ses études, il entre à l’Agence de développement rural et d’aménagement foncier, l’ADRAF, et en sera le directeur général de 98 à 2005.
Il  devient ensuite en quelque sorte le Monsieur nickel de l’Uni. Entre 2005 et 2014, il est à la fois administrateur d’Eramet, président du conseil de direction de Koniambo Nickel, et directeur de la Sofinor.
Louis Mapou a été conseiller municipal de Païta, il est aujourd’hui élu de la Province Sud et président du groupe UNI au Congrès.
Son suppléant est : Jean Creugnet, 43 ans, directeur du groupement des agriculteurs de la Côte Est.
Pour cette campagne, Louis Mapou s’est fixé comme objectif d’expliquer le projet d’accession à l’indépendance et de réaffirmer que le référendum de sortie est une disposition de l’accord de Nouméa.
 

Son projet

Louis Mapou était l’invité de la matinale radio avec Thierry Belmont le 8 juin 

 


L’ensemble des candidats de la seconde circonscription
Henry Bodeouarou (Rassemblement autochtone et souveraineté partagée) ; Gil Brial (Union pour la Calédonie dans la France) ; Oscar Diaz (Union populaire républicaine) ; Philippe Gomès (Calédonie Ensemble) ; Bianca Hénin (Front national) ; Louis Mapou (Union nationale pour l'indépendance) ; Harold Martin (Droite républicaine) ; Manuel Millar (sans étiquette); Pascal Vittori (Tous Calédoniens).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live