publicité

Pas de repos pour les braves

A Plum, une vingtaine de jeunes stagiaires ont troqué les vacances contre une semaine de préparation militaire découverte au sein de l'armée. L'occasion de s'initier au maniement des armes ou au parcours d'obstacles. Mais surtout de faire naître des vocations.  

© Coralie Cochin
© Coralie Cochin
  • Coralie Cochin avec L.A
  • Publié le , mis à jour le
Arme de poing, fusil mitrailleur et fusil d'assaut… Le Rimap de Plum  a profité de la présence de la Compara, la compagnie des parachutistes, en mission pendant quatre mois en Nouvelle-Calédonie, pour faire découvrir des armes très spécifiques aux jeunes stagiaires. Parmi eux, beaucoup de mineurs et beaucoup de filles, à l'image de Sheerazade, 16 ans, élève en bac pro administration. 
 
© Coralie Cochin
© Coralie Cochin
 

C'est dur car je ne ne suis pas habituée à courir tout le temps... En dehors de ça, ça se passe bien. J'ai toujours voulu faire l'armée. J'ai toujours marché droit avec les tontons aussi (rires). 

- Sheerazade, stagiaire


Les candidats sont au rendez-vous 


Servir la nation, être sur le terrain, se sentir utile, un rêve partagé par beaucoup de jeunes stagiaires. A l'image de James Eliott, 16 ans, en première ES au lycée Blaise Pascal.
 

Je suis venu ici pour découvrir les métiers de l'armée et peut-être m'engager après, je ne sais pas. On apprend à marcher au pas, à courir, on fait beaucoup de sport et on apprend aussi à se servir d'armes à feu mais sans les utiliser. Juste la pratique et la théorie. Ce qui m'incite à servir l'armée, c'est le côté "protéger la population de mon pays". C'est ce qui m'intéresse. 

- James, stagiaire 

 

© Coralie Cochin
© Coralie Cochin


Un large panel d'activités 


Nuit en bivouac, paquetage, chant… Les disciplines sont variées comme l'explique l'adjudant Cyrille, le chef de stage. "La semaine permet aux jeunes stagiaires de voir un maximum de panels de ce que l'armée peut leur donner. Donc là, c'est armement d'une section d'infanterie. Hier, ils ont vu tout ce qui était véhicules donc ils sont allés voir les mécanos du régime. Demain, ils auront une initiation à la course d'orientation. Concrètement, on leur donne une carte, une boussole et on cache des balises. C'est assez bref donc intense pour les jeunes. Surtout que la plupart d'entre eux sont mineurs donc ça leur demande beaucoup."  


Chaque année, l'armée organise quatre semaines de préparation militaire découverte. La prochaine aura lieu à Futuna, dans deux semaines.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play