Période compliquée pour les équipes du championnat de super ligue de football

football
Match de super ligue entre Tiga sport et Dumbéa FC, dimanche 17 juillet, au stade Numa-Daly
Lors de son dernier match de championnat, le 17 juillet, l'équipe de Tiga sport, leader de la super ligue, a battu 3-0 le Dumbéa FC, à Nouméa. ©Alain Vartane
Entre les intempéries, les conflits sociaux qui s'enchaînent à Air Calédonie, les mariages et les vacances scolaires, les clubs de football se creusent la tête et peinent à garantir le bon déroulement des journées du championnat de super ligue. Les reports et les annulations des matchs se multiplient.

Le championnat de super ligue de football est touché de plein fouet par les intempéries incessantes et les vols annulés vers les îles Loyauté. Depuis un mois, les rencontres ont été annulées et sont reportées à des dates ultérieures. En conséquence, les équipes éprouvent de grandes difficultés à se préparer normalement.

"Je vous avoue que c'est une période qui est assez compliquée. Nous ne savons pas comment nous allons retrouver notre bande au niveau athlétique, au niveau psychologique et au niveau de la motivation", reconnaît Léonardo Lopez, l'entraîneur de Tiga sport. Tout le monde est sur le pont après une trop longue trêve. De nombreuses équipes du championnat de super ligue partent dans l’inconnu après une préparation délicate. "C'est assez compliqué de maintenir l'ensemble du groupe dans la dynamique qui était la nôtre", poursuit l'entraîneur.

Cela fait maintenant plus de cinq semaines que nous n'avons pas joué de match de championnat. D'autres clubs de super ligue sont dans le même cas.

Léonardo Lopez, entraîneur de Tiga sport

Un rythme difficile à conserver

"Cela va influer sur les prochains résultats en championnat et en coupe, où nous avons un match très important, samedi prochain, contre le Mont-Dore. On voit que c'est dur de retrouver le rythme et des joueurs impliqués", assure Léonardo Lopez.

Des clubs tributaires de nombreux aléas

Autre paramètre extérieur à prendre en compte : les clubs de super ligue sont tributaires des mouvements sociaux à l’aérodrome, des caprices de la météo, de la période des vacances scolaires et de mariages. "C'est d'autant plus difficile que tous nos joueurs sont des amateurs. Ils ont des priorités à la fois professionnelles et familiales. A nous, en tant qu'éducateurs et qu'entraîneurs, de jongler, de trouver les meilleures solutions possibles pour maintenir tout le monde à flot et d'avoir un groupe toujours concerné par les objectifs du club, qui sont assez élevés", complète Léonardo Lopez.

C'est assez compliqué en termes de préparation, mais nous sommes là pour nous adapter et pour trouver les meilleures formules pour être performant sur la durée.

Léonardo Lopez

Les quatre matchs de samedi reportés

Annulation de quatre matchs de super ligue prévus lundi 20 août
Quatre matchs de super ligue auraient dû se jouer, samedi 20 août. ©Fédération calédonienne de football

Avec des terrains rendus impraticables par les pluies, les équipes n’ont pas pu s’entraîner normalement, depuis une semaine. Alors que quatre matches en retard de la 13e et de la 15e journée étaient reprogrammés, samedi 20 août, la Fédération calédonienne de football a annoncé, ce vendredi, le report des quatre rencontres "en raison des pluies diluviennes tombées toute la semaine, de la grève qui touche actuellement le transport aérien local, ainsi que le doute qui un temps planait quant aux possibilités de ravitaillement en essence". Tiga sport et l'AS Kunié devront attendre pour s'affronter.

Malgré ses deux matchs en retard, l'équipe est en tête de la super ligue. Lors de leur dernier match de championnat, dimanche 17 juillet, les joueurs Tiga sport se sont imposés 3-0 face au Dumbéa FC, au stade Numa-Daly, à Magenta.

Le reportage de William Lecren :