Une personne en confinement a été testée positive au Covid-19, elle ne serait plus contagieuse

coronavirus
Coronavirus, indication médipole
©Gaël Detcheverry / NC la 1ere
Une personne en quatorzaine dans un hôtel de Nouvelle-Calédonie a été détectée positive au Covid-19, mercredi puis jeudi matin, et transférée à l'unité dédiée du CHT. Selon le gouvernement, qui évoque «les cicatrices biologiques d'une infection ancienne», elle ne serait plus contagieuse. 
[MISE A JOUR AVEC PRECISIONS] 

Une personne rapatriée de Métropole le 12 mai a été testée positive au Covid-19 à l’issue de la quatorzaine qu’elle a effectuée dans un hôtel réquisitionné, annonçait le gouvernement ce jeudi. En pondérant de suite : «Son test, ainsi qu’une analyse sérologique, ont révélé des cicatrices biologiques d'une infection ancienne datant de plus d’un mois.»
 

Attente des autres résultats

Le premier dépistage a eu lieu mercredi. Les résultats étant «très légèrement positifs», un nouveau test a été fait ce jeudi matin, qui «s'est également révélé très faiblement positif»Comme le prévoit le protocole sanitaire de la DASS, «cette personne, non contagieuse, a été transférée à l’unité Covid-19 du CHT jusqu’à ce que les deux tests, réalisés à 48 heures d’intervalle, soient clairement négatifs».
   

Lors d'un point presse

La nouvelle est tombée par surprise et en direct ce jeudi, alors qu'un point presse dédié à la crise sanitaire était organisé au gouvernement. «Ça faisait 52 jours qu'il n'y avait pas de cas positif en Nouvelle-Calédonie, a entamé Thierry Santa. On peut donc d'ores et déjà affirmer que le virus ne circule pas en Nouvelle-Calédonie.» Oui mais ! Il y a donc ce retour positif à prendre en compte jusqu'à preuve éventuelle du contraire.
 
Coronavirus, point presse du 28 mai 2020, Thierry Santa
©Bernard Lassauce / NC la 1ere
 

Dernier cas positif début avril

Le pays restait arrêté à un nombre de dix-huit cas de Covid-19 depuis le 18 mars. Le dernier dépistage positif datait de début avril. Cette nouvelle situation remettra-t-elle en cause la sortie du dispositif de déconfinement au 14 juin ?
 

«Ce n'est pas ce cas qui va changer les choses»

Elle «était envisagée depuis le début», répond le président du gouvernement. «C'est l'intérêt-même des quatorzaines que nous avons mises en place : envisager [qu']un cas importé arrive en Nouvelle-Calédonie et pouvoir le maîtriser avant qu'il ne se diffuse sur le territoire. C'était par définition pour ce genre de situation que notre système à l'entrée de la Nouvelle-Calédonie a été mis en place. Donc [ça] ne va pas influencer le reste des événements.» 

Le point presse à retrouver ici :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live