nouvelle calédonie
info locale

Plus de 600 incendies en Nouvelle-Calédonie depuis janvier 2019

sécurité
incendies en nouvelle-calédonie
©Sheïma Riahi
37 000 hectares ont brûlé depuis le début de l’année 2019 et le bilan est provisoire. Les feux continuent de sévir sur le territoire, alors que la Nouvelle-Calédonie fait face à un déficit de pluie, et une sécheresse sévère. 
2019 a battu tous les records en termes de superficies ravagées par les flammes. Le suivi satellite opéré par l’Oeil, l’observatoire de l’environnement fait état de près de  600 incendies depuis le début de l’année contre 187 l’an dernier à la même date. « On sait qu’ils sont tous de la main de l’homme. Aucun feu ne se déclenche spontanément, ça n’existe pas » déclare Anne Lataste, responsable du pôle communication de l’Oeil. 

L’Oeil, ainsi que l’ensemble des associations environnementales, comme le WWF ou Calédoclean, grâce à l’appui d’observations scientifiquement valides, sont unanimes : « cette année est catastrophique » explique Anne Lataste. 
 

Des chiffres alarmants 


Depuis janvier 2019, 84 incendies auraient touché des périmètres de protection des eaux : 66 en province Nord et 18 en province Sud. Les communes les plus touchées entre le 1er janvier et le 2 décembre sont Kouaoua avec environ 8 200 hectares; vient ensuite Ouégoa avec environ 5 600 hectares .  

La commune de Houaïlou comptabilise 4 700 hectares détruits par les flammes et Thio, 3 300 hectares.  


Améliorer la qualité des alertes


« On se rend compte qu’à partir du moment où les feux ont pris une ampleur de plusieurs centaines d’hectares voir moins, c’est là qu’ils sont quasiment impossible à contrôler et à arrêter, avec les moyens de lutte que les soldats du feu ont à leur disposition » explique Anne Lataste. 

Sur le site de l’Oeil, chacun peut s’abonner aux alertes. Vous recevrez en temps réel un e-mail dès qu’un incendie se déclare sur la zone que vous avez sélectionné et sur la thématique que vous avez sélectionné.  
 

A Pindaï, des parcelles de forêt sèche parties en fumée

Pour compléter ce panorama, retrouvez le reportage que Gilbert Assawa et David Sigal ont consacré aux conséquences du feu sur la presqu'île de Pindaï, vers Poya et Pouembout. Il a été diffusé le 3 décembre :
©nouvellecaledonie
Publicité