Redevance sur l'immatriculation : plus de 218 millions à répartir entre 31 communes calédoniennes

gouvernement
Plaques immatriculation
©NCla1ère
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a autorisé le versement aux communes de ce que la redevance d'immatriculation a rapporté en 2021.

En 2008, le Congrès instaure en Calédonie une redevance communale d'immatriculation. Pour combler un manque à gagner avec la suppression de la vignette automobile, décidée la même année. Le but :  maintenir les ressources des communes qui, à l'époque percevaient les recettes liées à la vente de vignette.  Ce sont 31 communes qui vont bénéficier des recettes 2021, à commencer par Nouméa avec plus de 104 millions CFP. Suivent les communes de l'agglomération. Dumbéa devrait ainsi percevoir plus de 26 millions. Dans le Nord, Koné bénéficierait de plus de trois millions. Et plus de deux millions pour Lifou, aux îles.

Le retour de la vignette se fait sentir

Ces 218 550 600 francs, pour être exact, n'empêchent pas le scénario d'un retour à la vignette automobile. En avril, nous vous en parlions déjà : la mesure pourrait revenir sous la forme d'une taxe routière annuelle. Le dossier, déjà dans les cartons sous le gouvernement Santa, est resté au point mort suite à la crise Covid. Le gouvernement actuel a décidé de le reprendre, la mesure va d'ailleurs s'inscrire dans sa grande réforme fiscale. Près de 215 000 véhicules sont concernés.