Météo : ponts inondés, pluie de grêlons... Le point sur les perturbations liées aux fortes intempéries

intempéries
météo mardi 4 mai
La pluie de grêlons qui a touché Lifou ce mardi. En bas, le pont de Nouty, du côté de Yaté, qui mène à la tribu d'Unia. ©Sandrine Atinoua et Johnny et Rhynel

Comme à chaque épisode pluvieux important, des perturbations se font sentir sur l'ensemble du territoire, qui subit mardi, trois vigilances différentes, dont une rouge fortes pluies et orages sur l'extrême Sud.

C'est un véritable déluge qui s'abat sur l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie depuis mardi 4 mai. L'extrême Sud, Mont-Dore et Yaté, est en vigilance rouge fortes pluies et orages. Le reste du territoire est placé en vigilance orange et jaune. NC La 1ère fait le point sur les différentes perturbations provoquées par les intempéries.

  • De la grêle aux îles Loyauté

A Lifou, dans le nord de l'île, Tingeting et Jokin ont connu une pluie de grêlons, qui a surpris les habitants, mardi, entre 14h et 15h. La traversée de Wé est également difficile, même chose pour la traversée des tribus de Traput et Jozip, selon la gendarmerie.

grêlons lifou mai 2021
©Johnny et Rynel, à Lifou

 

  • Des axes routiers bloqués dans le Grand Sud

Dans l'extrême sud de la Grande Terre, touché par une vigilance rouge fortes pluies et orages, selon une habitante de la région, la tribu d'Unia est bloquée à cause de la montée des rivières. Les enfants d'Unia scolarisés à l'école publique de Waho et au collège de Yaté sont bloqués sur Waho et gardés à la médiathèque de la commune jusqu'à ce que la route soit dégagée. Au niveau du cimetière des Japonais, un éboulement bloque la route. Elle est en train d'être dégagée en fin de journée.

Le pont de Nouty, sur la photo ci-dessous, était impraticable depuis ce matin. A 17h ce mardi, seuls quelques pick-ups arrivent à circuler avec prudence, toujours selon cette habitante présente sur place. 

pont nouty yaté inondé
©Sandrine Atinoua

La Province Sud indique le parc Provincial de la rivière bleue est temporairement fermé, en raison des fortes pluies et des mauvaises conditions météorologiques. On ne sait pas encore quand il rouvrira.

  • Radiers coupés et transports perturbés sur la côte ouest

A Païta, les radiers de la ZIZA et de Gadji sont impraticables, selon la gendarmerie. La mairie indique qu'une intervention est en cours au radier de Nogouta, sous l'autorité des services de la commune, la circulation a pu être rétablie.

Toujours à Païta - La Tamoa, La Calédonienne des Eaux informe ses usagers qu'il est possible que l'eau soit trouble à la sortie du robinet. Si tel est le cas, il est conseillé de la faire bouillir avant de la consommer. Les équipes de la CDE sont actuellement mobilisées sur le terrain.


De leurs côtés, les sapeurs-pompiers de Bourail indiquent que l'accès à la RT1 est coupé au niveau de la Cigogne et à Nekou. Le pont de Nessadiou et le radier de Téné sont inaccessibles. Prudence si vous êtes dans le secteur.

entrée sud de bourail bloqué
A 17h30 ce mardi, l'entrée Sud de Bourail était toujours bloquée. ©O.B

Toujours sur la côte ouest, à La Foa, les fortes pluies perturbent le transport scolaire. La mairie informe que les enfants des circuits de Dogny, Oui Poin et Coindé qui ne seront pas récupérés par leurs familles seront amenés, accueillis et encadrés au centre socioculturel par les équipes de la mairie. Les parents concernés sont invités à joindre le 44 33 01. La récupération des enfants de l’école Yvonne Lacourt a été gérée par la directrice.

A Poum, dans l'extrême Nord, le radier au sud de l'hôtel Malabou Beach est impraticable.

  • Des routes impraticables sur la côte Est

A Ouégoa, comme souvent en cas de fortes pluies, le Col d'Amos est impraticable. Même chose du côté de Hienghène, la route municipale 8 est impossible d'accès. 

Du côté de Poindimié, le maire informe ses administrés que par mesure de sécurité, si la vigilance orange est maintenue pour la journée de mercredi 5 mai, "le service de transport ne sera pas assuré". Compte-tenu de ces conditions météorologiques, la mairie alerte sur le risque de perturbation de la distribution et d'alimentation en eau potable. Elle recommande à la population de constituer des réserves.

Sur la commune de Houaïlou, la RT3 est impactée au niveau des tribus de Mée et Nindiah. La décrue est en cours.

A Thio, le niveau de la rivière Dothio est élevé. Le pont menant à la partie Nord de la tribu d'Ouroué est complètement submergé et infranchissable, selon la gendarmerie.

  • Des cumuls de pluies très importants

Météo France NC indique que l’épisode orageux qui circule actuellement sur le pays a été provoqué par la conjonction d’une instabilité atmosphérique près du sol, doublée de conditions d’altitude favorables au renforcement de la convection. "Cette conjonction de forçages atmosphériques a conféré au phénomène orageux de ce jour un caractère explosif exceptionnel", explique Météo NC.

A 16h, les premières données indiquent que les cumuls de pluie observés en douze heures entre 4h et 16h, sont partout très abondants. Le cumul le plus fort est enregistré à Yaté où, avec 375,6 mm en douze heures, "on dépasse de plus de 75% le cumul attendu normalement en un mois", ajoute Météo NC.