publicité

Poum : 300 tonnes de minerai de nickel finissent au fond du lagon

L’incident s’est produit vendredi 6 septembre, au nord de la presqu’île de Golonne, dans la baie de Tanle.
La barge, qui effectuait des rotations entre le wharf et le minéralier, a perdu son chargement dans des circonstances qui restent à éclaircir…

  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le , mis à jour le
C’est la Sonarep qui était chargée de convoyer le minerai pour le compte de la SLN.
A la province Nord, compétente en matière environnementale, on s’étonne d’avoir été prévenu plusieurs jours après l’incident.
Et on cherche à avoir des réponses.
 Dominique Lévy, directeur du développement économique et de l’environnement.

Dominique Lévy, directeur du développement économique et de l’environnement


Du côté des associations, Ensemble pour la planète attend également des réponses, notamment sur les conséquences environnementales pour le lagon.

Jacqueline Deplanque, présidente d’EPLP



Impact sur la faune et la flore marine, mais aussi conditions de navigation…
C’est la Direction des affaires maritimes qui devra déterminer si les conditions de sécurité ont été respectées.
A Poum, dans la baie de Tanle, les opérations de chargement sont actuellement suspendues. 
 

Encadré sur l'incident de la barge



A noter : un autre incident s’est produit sur le minéralier qui attendait la cargaison déversée en mer. Un opérateur chargé de contrôler les volumes de minerai est décédé à la suite d’un malaise. Ce navire de 60 000 tonnes, baptisé BBB Forever  devait faire route vers la Chine.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play