publicité

Le premier chantier vert du FSH

Il y a trois ans, une association de riverains avait fait annuler un projet immobilier particulièrement ambitieux au 6e km. Aujourd'hui, sur le même terrain, le fond social de l'habitat y lance son premier chantier vert.

© FSH
© FSH
  • Par Nadine Goapana
  • Publié le
Le FSH présente son nouveau projet de logements en location-accession à la propriété. « Les villas du 6e », c’est son nom. Il sera constitué de 34 logements en villas simples ou jumelées, du F3 au F5. Il s'agit du premier chantier vert du FSH.

Un premier projet retoqué en 2015
Cette réalisation remplace un autre projet qui était initialement prévu sur ce terrain il y a quelques années. En 2015, c’était un projet de 100 logements répartis dans plusieurs barres d’immeubles. Mais il avait été retoqué tant par la mairie de Nouméa que par les riverains du 6e km.
Le FSH a donc revu sa copie et arrive aujourd’hui avec un projet beaucoup plus respectueux de l’environnement, et de la qualité de vie.

Fini les immeubles, place aux villas!
Ces villas individuelles ou jumelées ont une conception bioclimatique adaptées aux besoins de vie océanienne.

Claire Pascal, l’architecte du projet répond à Caroline Moureaux.

Reportage Bernard Lassauce et Gaël Detcheverry
Une chantier "vert"

 

Sur le même thème

  • logement

    L’EHPAD de Tina sera opérationnel en 2021

    La première pierre de l’établissement d’hébergement pour les personnes âgées a été posée ce jeudi à Tina. Le projet qui a demandé plusieurs années avant de voir le jour et la collaboration de nombreuses collectivités pourra accueillir soixante-dix personnes en chambres individuelles.

  • logement

    La SIC rénove Tindu et Pierre Lenquette

    Depuis 2017 et jusqu'en 2022 la SIC mène deux projets de réhabilitation d’envergure. Plus de 600 logements dans les cités de Pierre Lenquette et Tindu sont en phase de rénovation totale. L'occasion de redonner plus qu'un coup de jeune à ces quartiers à la réputation sulfureuse.

  • logement

    Logement: le casse-tête des étudiants qui ont un garant calédonien

    Connu depuis des années, le problème s’avère toujours d’actualité pour les bacheliers qui partent aux études: de nombreuses agences immobilières et bailleurs refusent que des garants d’Outre-mer se portent caution pour un logement en métropole. Alors que c'est illégal.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play