Le district de Wetr mobilisé autour de sa jeunesse nouméenne

famille lifou
Journée du WETR
©René Mollé/ La 1ère
Le grand chef du district de Wetr (Lifou), Ukénéïsoti, réunit aujourd’hui ses ressortissants de Nouméa à Ko We Kara. Il s’agit de remettre les jeunes dans le droit chemin et d’impliquer les parents.
Amener un peu de la tribu en ville, recréer du lien entre la grande chefferie, les jeunes et leurs parents en zone urbaine, les faire renouer avec leur identité, c'est le pari de cette journée du Wetr organisée à Ko We Kara à Nouméa. Le grand chef, Ukénéïsoti s'est spécialement déplacé pour l'occasion et cette visite en émeut plus d'un. 

Marie-Odile, nouméenne, mère de trois enfants : 


5000 personnes du Wetr vivent sur le Grand Nouméa. Pascal Sihaze, le président du Sénat Coutumier, estime que le mode de vie et les traditions kanak doivent y rester vivants. 

Pascal Sihaze, président du Sénat Coutumier :


Pour Henri Drowa, l'organisateur de cette journée, les parents kanak en zone urbaine ne possèdent pas les codes pour éduquer leurs enfants. La solution serait de recréer une communauté en ville. 

Henri Drowa, organisateur :