Le grand chef de Tadine est décédé

disparition
Jean Yeiwéné Yeiwéné, grand chef du district de Tadine, est mort ce vendredi à Maré des suites d’une longue maladie. Il avait 70 ans. Un homme discret mais si Tadine est aussi développée aujourd’hui, soulignent ses proches, c’est grâce à lui (photo: Les Nouvelles calédoniennes, 2017).

Jean Yeiwéné Yeiwéné, grand chef de Tadine, 2017
©Les Nouvelles calédoniennes

«Le dialogue se fait par des actes.»

Ce père de huit enfants alliait tradition et modernité, n’hésitant pas à concéder une terre coutumière pour le bien-être de ses sujets et des Maréens en général. Le grand chef a ainsi laissé s’installer dans son district la centrale d’Enercal ou l’hôtel Nengone Village. Ancien président de l’aire, il avait pour devise celle de son clan: «Le dialogue se fait par des actes.» Ses obsèques auront lieu lundi après-midi, à Tadine.