publicité

Jour de mariage à Maré

C’est un grand jour pour Maré, et en particulier pour le district de Wabao, dans le sud de l’île. Ces mardi et mercredi a lieu un mariage important, celui du grand chef de Wabao, Yeiwéné Wanaro. La chefferie n’avait pas vécu tel événement depuis longtemps.

© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
  • Malia Noukouan (CM)
  • Publié le , mis à jour le

C’est une cérémonie restreinte qui se tient ce mardi car seules les trois chefferies issues de la dynastie Yeiwéné sur 8 chefferies participeront au mariage coutumier, c'est-à-dire les chefferies Naisseline de Guahma, Yeiwéné de Tadine et bien sûr Wanaro de Wabao.
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan

Un évènement que les familles préparent depuis six mois maintenant. Elles ont même cultivé des champs exprès pour ce moment exceptionnel. Elles célèbrent l’union entre leur grand-chef Wanaro, âgé de 43 ans, et sa fiancée Wapépéné Wadrobert, elle aussi issue de la tribu de Wabao.
 
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
 

Les échanges coutumiers

La journée est particulière, de par la rencontre entre les chefferies mais aussi parce qu’à travers la cérémonie coutumière, c’est en quelque sorte l’histoire, l’organisation des chefferies ou encore les liens de parentés qui seront racontés, présentés. Un moment important, où l’igname demeure au cœur des échanges et de la coutume.
 
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
 

Bientôt une intronisation

Le grand-chef Wanaro n’a pas encore été intronisé, « mais cela viendra » précise un gardien de la chefferie. « La tribu est restée vierge, explique-t-il, depuis la mort de l’ancien chef il y a 20 ans, ce mariage permettra d’installer ensuite le grand-chef, lui qui a passé beaucoup de temps sur Nouméa. Pendant ces années, l’organisation de la tribu était décidée par les clans au sein du conseil du district. Une situation qui devrait bientôt changer.
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan

Après le mariage coutumier ce mardi, le grand-chef et sa future femme échangeront leurs vœux mercredi matin au temple et à la mairie.
Désormais, le grand-chef pourra assurer son rôle auprès de sa population et assumer ses responsabilités, se réjouit Wéné Inéa, le porte parole du grand-chef Wanaro. 
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
Le reportage de Malia Noukouan
 
© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
Le reportage de Thérèse Waïa et Philippe Kuntzmann 
GRAND MARIAGE A MARE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play