publicité

La tournée calédonienne de Gérald Darmanin se conclut à Ouvéa

Ouvéa est venue clore la dernière étape de la visite de cinq jours du ministre de l'action et des comptes publics qui a pu se rendre compte des constructions faites dans les îles avec l'aide fiscale de l'état ou via les contrats de développement. 

© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
  • L.A
  • Publié le
En dépit de l'arrivée imminente de la dépression tropicale Oma, Gérald Darmanin s'est rendu en terre Iaaï afin de constater les projets de développement de l'île. 
 
Accueil du ministre Gérald Darmanin sur le tarmac de l’aerodome d’ouvea par le maire, le président de la PIL et plusieurs elus. © Malia Noukouan
© Malia Noukouan Accueil du ministre Gérald Darmanin sur le tarmac de l’aerodome d’ouvea par le maire, le président de la PIL et plusieurs elus.
 

Des aides fiscales de 300 millions et 900 millions de francs 


Après une coutume à la chefferie, le ministre a d'abord visité le Paradis d'Ouvéa, un hôtel 4 étoiles dont la rénovation en 2012 a pu se faire grâce à la défiscalisation nationale. Soit 300 millions de francs sur un coût global de 1,2 milliard xpf. 

Le projet Hilton de Wadra Bay (Lifou) lui a également été présenté. Ce projet, le plus important jamais porté par la province des îles, au coût de 3 milliards et demi, vient également de recevoir l'agréément pour une défiscalisation de 900 millions de francs. 

"La défiscalisation est très utile, sans elle nous n'aurions pas pu boucler ces projets là. Ce sont des soutiens importants parce qu'ils génèrent de la création d'activité, d'emplois, la dynamisation de l'activité économique et du tissu artisanal donc c'est tout un ensemble qui est encouragé et boosté par les promoteurs mais aussi et surtout par la défiscalisation." explique William Ihage, directeur général de la SODIL (Société de développement et d'investissement des îles Loyauté). 
 
Présentation du projet Wadra Bay à Lifou. © Malia Noukouan
© Malia Noukouan Présentation du projet Wadra Bay à Lifou.
 

La lenteur de l'instruction des dossiers pointée du doigt 


La délégation parisienne a également visité le pont de Mouli qui devrait prochainement être démonté et remplacé par une nouvelle structure, plus moderne et adaptée aux besoins de l'île. Une opération à 2,5 milliards et à laquelle l'Etat participera a hauteur de 1,2 milliard via le contrat de développement Etat-province 2017-2021. Problème, les délais de versement de ces aides seraient trop importants et généreraient des difficultés comme le souligne Neko Hnepeune, président de la province des iles Loyauté. 

"Il a fallu attendre cinq ans pour l'agrément de la défiscalisation nationale de l'hôtel Wadra Bay à Lifou.Selon les collaborateurs, les dossiers se perdent un peu dans les ministères..." 

Une problématique reconnue par le ministre Gérald Darmanin qui a convenu avec le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le Haut-commissariat de la mise en place d'un dispositif qui permettra aux élus calédoniens d'être régulièrement informés de l'état d'avancement des dossier en cours ou plus simplement, de leur bonne éligibilité. 

Le reportage de Sylvie Hmeun, diffusé le lundi 18 février 2019 : 
VISITE DARMANIN OUVEA

Gérald Darmanin était l'invité du JT de Dave Waheo-Hnasson ce lundi 18 févier 2019 : 
 
DARMANIN_INVITE_JT_WEB

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play