Violences sur gendarmes à Ouvéa : deux hommes au Camp-Est [Mis à jour]

justice ouvéa
[Mis à jour avec son]

Deux habitants d’Ouvéa ont été placés en détention au Camp-Est et quatre autres, sous contrôle judiciaire. Agés de vingt à quarante ans, ils devraient comparaître devant le tribunal correctionnel de Nouméa, demain vendredi.
 

Soutien du «comgend»

Ils ont reconnu avoir participé aux violences sur des gendarmes lundi, à hauteur de la tribu de Banutr, et risquent jusqu'à dix années de prison. Le commandant de la gendarmerie, le général Christophe Marietti, s’est rendu à Ouvéa hier pour soutenir les militaires et se rendre compte de la situation.

Le général Christophe Marietti, au téléphone de Claudette Trupit : 
 

Ouvea Marietti



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live