publicité

Tiga mise sur sa pastèque pour attirer les visiteurs

Un week-end en vert et rouge, sur l’île de Tiga. Depuis vendredi et jusqu’à ce dimanche, la population de Tokanod reçoit autour de sa deuxième Fête de la pastèque.

Plusieurs tonnes de pastèque ont été récoltées pour cette deuxième édition. © NC 1ère
© NC 1ère Plusieurs tonnes de pastèque ont été récoltées pour cette deuxième édition.
  • Philippe Kuntzmann (F.T.)
  • Publié le
La poule de Hienghène a ses petits, Lifou a son poussin: Tokanod. Si le sentiment d’isolement caractérise l’âme de Tiga, au premier rendez-vous, les familles de Drehu s’empressent de gagner ce petit bout du monde, embrassades et rires sur le quai des retrouvailles.

Participation de la commune

Les billets à 2000 F pour la traversée à bord du Ieneic n’ont pas touché terre. Normal, pour un navire, et un effort conséquent pour la commune de Lifou qui prend en charge 70% du tarif. «Grâce à toutes les personnes de Lifou qui sont venues, en masse, pour pouvoir acheter nos produits, nos vieux et nos vieilles n’ont pas bougé d’ici, se réjouit Luès Waya, du comité des fêtes de Tokanod. C’est ça, l’important, leur offrir ce qu’ils n’ont pas sur place.»

Ancrer le rendez-vous​

Tout ce petit monde s’est réuni pour trois jours de festivités autour de la pastèque. Une cucurbitacée jaune, ou rouge, qui a choisi l’île la plus pauvre en eau pour s’épanouir et faire la réputation des lieux. Plusieurs tonnes du délicieux fruit ont été récoltées pour cette deuxième édition, qui visait à améliorer et à ancrer davantage le rendez-vous dans le calendrier des événements de la province des îles Loyauté.

Faire venir les touristes​ étrangers

«J’attends que pour la troisième édition l’année prochaine, ça s’améliore encore plus que cette année et que l’année dernière, souhaite Louise Passa, une habitante de l’île. Et comme la fête du lagon à Ouvéa, qui a fait venir beaucoup de gens de l’extérieur, j’espère que ça pourra se faire aussi ici. Que des étrangers australiens ou de Nouvelle-Zélande puissent aussi venir à Tiga apprécier notre fruit qui est la pastèque, l’emblème de Tokanod.»
Le reportage de Philippe Kuntzmann.
TIGA FETE DE LA PASTEQUE

Sur le même thème

  • festivités locales

    Houaïlou fête le letchi, mais pas seulement

    Houaïlou célèbre depuis vendredi sa fête communale Waawiluu Original, mobilisant artistes, agriculteurs, éleveurs et la population dans son ensemble. Les visiteurs peuvent s’adonner à de nombreuses activités et côtoyer les acteurs de la vie locale, un an après les terribles inondations.

  • festivités locales

    Nouméa invoque pour un mois la magie de Noël

    Un mois de festivités et d'animations commence à Nouméa, en particulier au centre-ville, avec une déferlante de spectacles gratuits, doublée en milieu de mois par la troisième édition de la Fête des lumières. Présentation et programme complet.

  • festivités locales

    Un festival de sorties et de découvertes

    Zoom sur une sélection d'événements ce dimanche en Nouvelle-Calédonie: la première édition de la journée TinAvélo, le dernier jour pour visiter la Foire du Pacifique, les débuts du festival de cinéma jeunesse La première séance ou cette action solidaire pour un petit garçon malade.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play