Lifou : une formation à la surveillance des baignades

entreprises lifou
Parmi les exercices du BAFA : être capable de tracter un mannequin sur plusieurs mètres. ©Clara Waxuie
Un stage BAFA, Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur se tient en ce moment à la tribu de Qanono, à Lifou. Une douzaine de personnes de Drehu et d’Ouvéa suivent la formation. Elle est proposée par la direction de la Jeunesse des Sports et Loisirs de la Province des Iles. L'un des volets de la formation concerne la qualification pour être surveillant de baignade.

Dans les équipes d'animation, il manque souvent un surveillant de baignade formé. C'est le constat dressé par la Province des Iles. Depuis 2014, l’institution propose alors une session de formation par an.

Assurer la sécurité des enfants

formation BAFA à Lifou
Dans la formation BAFA surveillant de baignade, les stagiaires doivent apprendre les gestes qui sauvent, en cas de noyade. ©Clara Waxuie

Nager à 200 mètres du rivage, plonger à deux mètres pour récupérer un mannequin et le ramener sur la terre ferme… c'est autant d'exercices que comprend l’épreuve pratique. Elle n’est pas chronométrée mais les formateurs sont très exigeants sur la délivrance de cette qualification.

Elle est accessible à tout le monde, on ne doit pas donner la qualification à n'importe qui parce qu'on passe quand même des épreuves techniques et théoriques. Une personne qui ne va pas pouvoir tracter un mannequin, on ne va pas la donner.

Clara Waxuie, formatrice

Parmi les stagiaires BAFA, Rhonny. Le jeune trentenaire a réussi sa qualification pour être surveillant de baignade. "J'habite presque devant la plage de Chateaubriand, c'est pour faire profiter aux enfants, une baignade en toute sécurité. Il était pour moi important de passer cette formation" explique-t-il.

La qualification pour être surveillant de baignade est renouvelable tous les 5 ans.